Les ventes de McDonald's toujours moroses

La firme américaine parlait de «viande de poulet»... (Photo David Paul Morris, Bloomberg)

Agrandir

La firme américaine parlait de «viande de poulet» sans préciser que le filet pané ou grillé contenait également de la peau broyée.

Photo David Paul Morris, Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Les ventes de McDonald's (MCD) restent moroses, ce qui s'est traduit par des résultats mitigés en 2013, une année que le groupe américain de restauration rapide a lui-même jugée «difficile».

Le bénéfice net annuel a augmenté de 2% à 5,6 milliards de dollars, mais il a stagné à 1,4 milliard de dollars au quatrième trimestre. Le bénéfice par action trimestriel, la référence à Wall Street, a dépassé d'un cent la prévision moyenne des analystes, à 1,40 dollar.

Le chiffre d'affaires en revanche a augmenté légèrement moins que prévu, de 2% sur le trimestre comme sur l'ensemble de l'année à respectivement 7,1 et 28,1 milliards de dollars.

Et les ventes mondiales d'un nombre de restaurants comparables, considérées comme un indicateur clé, ont reculé de 0,1% au dernier trimestre. Le directeur général Don Thompson a en outre prévenu qu'elles seraient encore «à peu près inchangées» en janvier.

Sur les trois derniers mois de l'année, elles ont reculé de 1,4% aux États-Unis et de 2,4% dans la zone Asie-Pacifique-Moyen-Orient-Afrique. Cela n'a pas été complètement compensé par la progression de 1% enregistrée en Europe, où McDonald's évoque des performances solides notamment en France, au Royaume-Uni et en Russie.

«2013 a été une année difficile, mais nous entamons 2014 avec une attention renouvelée aux priorités de croissance mondiale qui ont le plus d'impact sur nos clients», a assuré Don Thompson.

«Il reste des défis à court terme, mais nous avons l'intention de renforcer notre marque pour différencier davantage McDonald's (de la concurrence) et devenir une part plus importante de la vie de nos clients», a-t-il ajouté.

McDonald's prévoit d'investir de 2,9 à 3 milliards de dollars cette année, ce qui financera l'ouverture de 1500 à 1600 nouveaux restaurants et des rénovations d'un millier de sites existants.

Pour adoucir un peu ses actionnaires, le groupe indique par ailleurs qu'il compte leur reverser 5 milliards de dollars cette année en dividendes et en rachats d'actions, après déjà 4,9 milliards l'an dernier.

Dans les échanges électroniques suivant l'ouverture de la Bourse de New York, l'action McDonald's s'effritait de 0,14% à 94,75 dollars vers 8h40.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer