Exclusif

Mexx Canada sort les ciseaux

Ce magasin Mexx sur deux étages au 1125, rue Sainte-Catherine... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Ce magasin Mexx sur deux étages au 1125, rue Sainte-Catherine Ouest fermera ses portes le mois prochain. Le grand local vide s'ajoutera à la dizaine d'autres qui cherchent preneur sur l'artère commerciale.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La rue Sainte-Catherine Ouest, à Montréal, perdra l'un de ses deux magasins Mexx. Celui situé près de la rue Stanley fermera ses portes en février, a appris La Presse Affaires. L'entreprise a aussi rapatrié à Amsterdam plusieurs fonctions effectuées à son siège social canadien, dans l'arrondissement de Saint-Laurent, et réduit ses effectifs de moitié.

La fermeture du magasin de deux étages est prévue pour la fin de février. Une quinzaine de personnes perdront leur emploi. Le magasin avait ouvert ses portes en 1994. Le Mexx de la Place Montréal Trust (depuis 2002), qui donne lui aussi sur la rue Sainte-Catherine Ouest, demeurera ouvert.

«Nous revoyons continuellement notre portefeuille de magasins. Nous n'avons pas besoin de deux magasins-phares (flagship stores) sur la même rue. Montréal est le seul endroit au Canada où nous avons des magasins aussi proches l'un de l'autre», a expliqué Julia Hansen, vice-présidente, créativité, jointe au siège social à Amsterdam. Elle n'a pas voulu nous dire si d'autres fermetures étaient prévues au Québec au cours des prochains mois.

Par contre, elle a admis que Mexx avait éprouvé des difficultés ces dernières années à «communiquer son message et maintenir ses ventes». L'entreprise est en train de réorganiser ses activités «pour accroître sa performance», de repositionner sa marque et d'améliorer la qualité de ses vêtements. Les changements ont commencé après l'acquisition de la marque néerlandaise par le fonds privé Gores Group, en 2011.

Les mêmes collections partout

D'ailleurs, ça bouge au siège social canadien de Mexx, situé au 905, rue Hodge, dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Depuis deux ans, le nombre d'employés est passé de 200 à 90. Des départements entiers ont été abolis (design, production, marketing, marchandisage), ainsi que des postes de direction. Les quelques responsables encore en poste n'ont pas voulu répondre à nos questions.

Mexx a, par exemple, cessé d'effectuer à Saint-Laurent le design des vêtements vendus au Canada. Les achats sont effectués auprès de la société mère. Les Canadiens ont accès aux mêmes collections qu'en Europe depuis quelques saisons. Selon deux anciens dirigeants joints par La Presse, cette décision était la bonne, car elle permet de réduire les coûts. De plus, les produits créés à Montréal «n'avaient pas le même esprit», croit l'un d'eux.

«Le Canada était le seul pays qui avait ses propres designs, précise Julia Hansen. Nous voulons créer une marque mondiale avec une proposition unique. Nous voulons que le Canada soit, pour nous, une région et non pas une entreprise indépendante.»

Trois présidents en trois ans

Depuis trois ans, trois présidents se sont succédé chez Mexx Canada. Walter Lamothe est parti à l'été 2011, après neuf ans à l'emploi du détaillant. Il travaille aujourd'hui pour Reitmans. Il avait été remplacé par Lloyd A. Perlmutter (ex-Gap et Indigo). Ce dernier est demeuré en poste moins d'un an. C'est John Gunn qui a pris le relais, en octobre 2012. Onze mois plus tard, il s'en allait à son tour. Il s'est joint à Bentley à titre de président et chef de la direction.

Aujourd'hui, Mexx Canada est gérée par un comité de cinq personnes (deux vice-présidents et trois directeurs). Et aucun président n'est recherché, indique Julia Hansen. Il n'y a pas davantage de président à Amsterdam où les plus hauts dirigeants sont le président du conseil, le vice-président, finances, et la vice-présidente, créativité.

«C'est ce qui explique la faiblesse de la marque: on ne sait pas qui est aux commandes!», dit un ancien employé, selon qui Gores est un mauvais propriétaire qui ne connaît pas la vente au détail.

En septembre 2011, Mexx a été acquise (à 82%) par le fonds privé d'investissement Gores Group, de Californie. La marque, déficitaire depuis 2006, appartenait depuis 2001 à Liz Claiborne, qui l'avait achetée pour 264 millions US. Gores Group a payé 85 millions, en plus d'assumer la dette de 60 millions US.

---------------

MEXX EN BREF

> Propriétaire: The Gores Group, depuis 2011

> Fondation: Amsterdam, en 1986

> Que veut dire le nom Mexx? Pour créer cette marque, Rattan Chadha en a fusionné deux (Moustache et Emanuelle) et utilisé la première lettre de chacune. Il a scellé leur union avec deux becs.

> En 2010, Mexx avait réalisé des ventes de 730 millions US (dernière donnée disponible)

> Mexx dans le monde (46 pays): 190 magasins corporatifs 407 magasins franchisés/licences 606 espaces-boutiques («shop-in-shops»)

> Mexx au Canada: 94 magasins corporatifs

> Mexx au Québec: 30 magasins corporatifs

> Employés: 550 au siège social à Amsterdam 3650 dans le monde 90 au siège social de Mexx Canada, à Saint-Laurent




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer