Best Buy: ventes décevantes pour la période des Fêtes

Best Buy avait commencé, avant la saison des... (Photo J. Pat Carter, AP)

Agrandir

Best Buy avait commencé, avant la saison des Fêtes, à réduire ses coûts, ajouter des formations pour ses employés et égaler les prix des concurrents en ligne pour attirer les consommateurs dans ses magasins.

Photo J. Pat Carter, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
MINNEAPOLIS

L'action de Best Buy a plongé jeudi de 28,6% à la Bourse de New York après que le détaillant de biens électroniques a annoncé un important déclin de ses ventes pendant la période des Fêtes, marquée par la faiblesse des achats des consommateurs et les grandes promotions mises en place par les détaillants.

Les investisseurs se montrent de plus en plus inquiets face à l'avenir de Best Buy. Certains craignent que la stratégie consistant à égaler les prix de la concurrence afin de tenir tête à Amazon et à d'autres joueurs du marché ne soit pas suffisante pour que la société garde la santé.

Le plus récent recul des ventes de Best Buy - qui exploite aussi la bannière Future Shop au Canada - est survenu pendant les mois de novembre et décembre, une période cruciale pour les détaillants puisqu'elle représente jusqu'à 40% de leurs revenus annuels.

Malgré tout, le déclin de 0,8% des revenus dans les magasins ouverts depuis au moins un an pour la période de neuf semaines close le 4 janvier était moins pire que celui de 1,4% de la même période l'an dernier.

Selon le chef de la direction de Best Buy, Hubert Joly, a attribué une partie du déclin à un recul inattendu du marché des biens électroniques. La société avait mis sur pied une politique très dynamique pour égaler les prix de ses concurrents, mais celle-ci a entraîné une diminution des marges.

Aucune fermeture de magasins précise n'est envisagée pour l'instant, a indiqué M. Joly, mais la société continue d'étudier la situation.

Malgré la performance décevante en magasins, les ventes en ligne de Best Buy ont grimpé de 23,5%, une meilleure croissance que celle de 10% enregistrée l'année précédente.

Best Buy travaille depuis un certain temps sur son plan de redressement. Avant la saison des Fêtes, la société avait commencé à réduire ses coûts, ajouter des formations pour ses employés et égaler les prix des concurrents en ligne pour attirer les consommateurs dans ses magasins.

Les revenus totaux pour la période de neuf semaines ont glissé de 3% à 11,45 milliards $ US, par rapport à 11,75 milliards $ US un an plus tôt.

Selon M. Joly, la performance de Best Buy pour la période des Fêtes renouvelle le sentiment d'urgence vis-à-vis de la transformation de la société. Ses principales priorités pour l'exercice 2015 comprendront ainsi une accélération des réductions de coûts et une croissance plus rapide de ses activités en ligne.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer