Opération séduction en Chine

Ed Fast, ministre du Commerce international.... (PHOTO FRED CHARTRAND, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Ed Fast, ministre du Commerce international.

PHOTO FRED CHARTRAND, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) Le gouvernement lance une nouvelle opération de séduction auprès de la Chine: le ministre du Commerce international, Ed Fast, a annoncé hier l'ouverture de 4 nouveaux bureaux commerciaux, ce qui porte le total à 15 dans l'ensemble de la deuxième économie mondiale.

Avec l'ouverture de ces nouveaux bureaux, le Canada a en tout 100 délégués commerciaux ayant comme principale mission d'épauler les petites et moyennes entreprises afin de percer l'important marché chinois, selon des informations obtenues par La Presse.

Cette offensive du ministre Fast s'inscrit dans la stratégie commerciale du gouvernement conservateur, qui veut mettre le réseau de la diplomatie canadienne davantage au service des entreprises du pays.

À Ottawa, la semaine dernière, M. Fast a d'ailleurs annoncé que 25 délégués commerciaux relevant de son ministère seront intégrés à diverses associations économiques au pays afin d'évaluer les besoins des entreprises et de coordonner les programmes qui leur sont offerts.

Au Québec, les deux organisations à qui on a accordé les services d'un délégué commercial sont la chambre de commerce du Montréal métropolitain et Manufacturiers et exportateurs du Québec.

«En augmentant notre présence en Chine, nous aidons les petites et moyennes entreprises à augmenter leurs exportations à l'étranger tout en créant des emplois et des occasions d'affaires ici», a affirmé le ministre Fast, hier, après avoir confirmé l'ouverture des quatre nouveaux bureaux commerciaux.

Plusieurs régions

Les bureaux, qui ouvriront leurs portes d'ici l'automne, seront situés dans le centre et l'est de la Chine, où les secteurs de la médecine, des technologies de l'information et de l'agroalimentaire sont bien implantés; dans le nord-est du pays, où les entreprises des secteurs de l'agriculture, de la biotechnologie et de l'automobile pourront brasser de nouvelles affaires; dans le sud de la Chine, où les secteurs de l'électronique, de la transformation des produits chimiques et des technologies vertes sont en essor; enfin, dans l'ouest du pays, une région reconnue pour les technologies de l'information, les télécommunications, les produits pharmaceutiques et l'aéronautique.

M. Fast a fait cette annonce alors qu'il dirige une mission commerciale de cinq jours en compagnie de dirigeants de petites et moyennes entreprises dans la région du Pacifique.

Les délégués commerciaux du Canada travaillent à l'ambassade du Canada à Pékin, dans les consulats de Chongqing, Guangzhou, Hong Kong et Shanghai, et dans les bureaux de commerciaux de Chengdu, Nanjing, Qingdao, Shenyang, Shenzhen et Wuhan.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer