Tesla a vendu plus de 3000 véhicules en Chine en neuf mois

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla a annoncé vendredi... (Photo Beck Diefenbach, Reuters)

Agrandir

Photo Beck Diefenbach, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SHANGHAI

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla a annoncé vendredi avoir vendu plus de 3000 véhicules en Chine sur les neuf premiers mois de l'année, une nette accélération sur un marché où il avait jusqu'à présent enregistré des performances décevantes.

Ce chiffre (3025 ventes exactement) marque «une très bonne progression», s'est félicité le groupe dans une déclaration à l'AFP, sans préciser si cela était en ligne ou non avec l'objectif qu'il s'était fixé.

Spécialisé dans les voitures 100 % électriques haut de gamme, Tesla s'était lancé en grande pompe en Chine début 2014, mais ses ventes y ont patiné loin des ambitions affichées initialement en raison des réticences du public et du manque d'infrastructures.

Si le groupe n'avait pas jusqu'à présent communiqué de chiffres de ventes pour la Chine, des médias locaux avaient cependant rapporté en mars que pour quelque 2500 unités écoulées l'an dernier dans le pays, Tesla comptait alors plus de 2000 véhicules invendus.

«La Chine est le seul endroit sur terre où nous accumulons des stocks d'invendus», s'était désolé le patron du groupe Elon Musk. Tesla avait dans la foulée licencié au printemps un tiers de ses effectifs en Chine.

Le groupe californien a abaissé à entre 50 000 et 55 000 voitures son objectif de ventes mondiales pour 2015.

L'entreprise avait dévoilé plusieurs initiatives destinées à inverser la tendance sur le premier marché automobile mondial, notamment avec un projet de produire localement des véhicules.

Tesla s'était par ailleurs engagé en mai à se conformer aux futurs standards que Pékin doit adopter sur le chargement des véhicules électriques, alors qu'il importe pour l'instant dans le pays des véhicules dont les prises correspondent aux standards européens.

Si Tesla mise toujours sur le géant asiatique --où il fait d'ailleurs face à une concurrence locale accrue--, force est de constater que les véhicules à énergie alternative demeurent extrêmement marginaux en Chine, et ce en dépit de larges subventions gouvernementales.

Plus de 87 530 véhicules électriques ou hybrides y ont été écoulés lors des neuf premiers mois de 2015, selon la fédération professionnelle CAAM: c'est trois fois plus qu'un an auparavant, mais cela ne représente que moins de 1 % des ventes automobiles totales.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer