Kia reste plombé par la vigueur du won

La popularité de la nouvelle gamme Kia à... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La popularité de la nouvelle gamme Kia à l'étranger et une maîtrise efficace des coûts de marketing ont toutefois limité les pertes, selon le groupe.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SÉOUL

Comme son propriétaire Hyundai, le constructeur automobile sud-coréen Kia vend de plus en plus de voitures, mais ses résultats sont plombés par la cherté du won et la faiblesse du yen qui favorisent ses concurrents japonais.

Deuxième constructeur sud-coréen, Kia a fait état vendredi d'une chute de 27,2% de son bénéfice net au troisième trimestre, à 657 milliards de wons (700 millions $ CAN) contre 903 milliards un an plus tôt.

Son bénéfice opérationnel a reculé de 18,6%, à 567 milliards de wons.

Les ventes se sont appréciés de 13% sur un an en volume, mais ont fléchi de près de 2% en valeur, à 11 400 milliards de wons.

La popularité de la nouvelle gamme Kia à l'étranger et une maîtrise efficace des coûts de marketing ont toutefois limité les pertes, selon le groupe.

Un won fort rend plus chères les voitures sud-coréennes à l'exportation et réduit la valeur des bénéfices réalisés à l'étranger, lorsque les groupes les rapatrient en Corée.

Hyundai a ainsi annoncé jeudi une chute de près de 30% de son bénéfice net sur la même période en dépit d'une hausse de ses ventes de 2% en valeur.




publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer