Les ventes de voitures en hausse de 9,4% aux É.-U.

La croissance des ventes de voitures a accéléré en septembre aux États-Unis,... (PHOTO STAN HONDA, ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO STAN HONDA, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La croissance des ventes de voitures a accéléré en septembre aux États-Unis, tirées notamment par les pick-up et les VUS, selon des données publiées mercredi.

Selon le cabinet spécialisé Autodata, au total 1,25 million de véhicules ont été écoulés tous constructeurs confondus, soit une progression de 9,4% sur un an.

C'est une amélioration comparé à août, où la hausse avait été de 5,5% après 9,1% en juillet, mais un peu moins qu'espéré par un autre cabinet, edmunds.com, qui tablait sur une augmentation de 11%.

«Cela fait longtemps que le secteur automobile n'avait pas enregistré un trimestre aussi solide», a relevé Jessica Caldwell, une analyste d'edmunds.com.

«Les consommateurs américains sont clairement plus à l'aise à l'idée d'acheter de nouvelles voitures. Les constructeurs ont touché la corde sensible en mettant davantage l'accent sur les locations-ventes et en élargissant leurs crédits à une gamme d'acheteurs plus étendus. Attendez-vous à ce que ces tendances se maintiennent jusqu'à la fin de l'année», ajoute-t-elle.

Les constructeurs automobiles américains General Motors et Chrysler ont enregistré une hausse de leurs ventes en septembre alors qu'elles ont baissé chez leur rival Ford, selon des données publiées mercredi.

Premier groupe automobile du pays, GM a écoulé 223 437 véhicules le mois dernier, soit une hausse de 19% sur un an. Cela reste néanmoins un peu en-dessous des 22,2% qu'anticipait le cabinet spécialisé Edmunds.com

L'entreprise se targue des «meilleures ventes» de tout le secteur dans le segment très concurrentiel des pick-up (camionnettes à plateau) aux fortes marges.

«Environ 80% des clients qui ont acheté un VUS durant le mois de septembre ont choisi les marques Chevrolet ou GMC», affirme également le constructeur.

Chrysler (groupe Fiat Chrysler) a aussi annoncé une hausse de 19% sur un an de ses ventes en septembre, grâce à sa marque emblématique Jeep et ses populaires pick-up RAM.

Le groupe automobile a vendu 169 890 véhicules le mois passé, selon un communiqué. C'est au-dessus de la progression de 15,4% prévue par Edmunds.com.

C'est le 54e mois consécutif de hausse des ventes pour Chrysler, qui affirme par ailleurs avoir connu son meilleur mois de septembre depuis 2005.

Les ventes ont été soutenues par les 4x4 de ville (VUS, véhicules utilitaires sportifs) de la marque Jeep (+47%) qui est en plein renouveau.

Chrysler s'est également reposé sur ses populaires modèles pick-up RAM dont il va désormais équiper 20% des modèles avec des moteurs fabriqués en Italie. Leurs ventes ont grimpé de 30% sur un an.

Le troisième grand constructeur américain, Ford, fait davantage grise mine avec des ventes en repli de 3% à 180.175 unités, contre -3,9% attendus par Edmunds.com.

Le constructeur a notamment été plombé par une chute de 40% de ses locations-ventes de voitures de sociétés ou à destination des loueurs de véhicules.

Sa berline Fusion a enregistré en revanche son meilleur mois de septembre de tous les temps avec des ventes en hausse de 19%. Le VUS Explorer se distingue aussi avec un bond de 25%.

Du côté des constructeurs étrangers, le japonais Toyota a déçu avec des ventes en hausse de 1,7%, quand Edmunds.com espérait +6,9%.

Ses compatriotes Honda et Nissan affichent en revanche des augmentations de respectivement 12% et 18,5%.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer