Saputo fera le point sur sa percée australienne

Le titre de Saputo s'est par ailleurs apprécié... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Le titre de Saputo s'est par ailleurs apprécié de plus de 10 % depuis deux mois, ce qui coïncide avec le vent d'optimisme suscité par la probabilité de voir Saputo boucler l'acquisition de Warrnambool.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Richard Dufour

Les investisseurs obtiendront plus de précisions jeudi après-midi sur les ambitions de Saputo en Australie. Le chef de la direction Lino Saputo jr répondra aux questions des analystes à l'occasion d'une conférence téléphonique à 14h30.

Les investisseurs obtiendront plus de précisions jeudi après-midi... (Photo fournie par Warrnambool) - image 1.0

Agrandir

Photo fournie par Warrnambool

Le projet d'acquisition d'environ un demi-milliard de dollars du producteur laitier australien Warrnambool a offert son lot de rebondissements depuis septembre et d'autres développements sont attendus de façon imminente.

Au moment de publier cet article, Saputo a pu obtenir 78 % des actions de Warrnambool, ce qui ne permet pas encore de fermer le capital de l'entreprise.

La clôture du délai d'acceptation de l'offre finale de Saputo est prévue dans exactement une semaine (le 12 février).

La pression est forte sur les actionnaires récalcitrants de Warrnambool, notamment sur Lion qui détient une participation de 10 % (acquise durant l'automne).

D'un côté, Saputo souhaite fermer le capital de Warrnambool. De l'autre, tous les actionnaires de Warrnambool qui ont accepté de céder leurs actions à Saputo et qui s'attendent à recevoir 20 cents supplémentaires par action si Saputo réussit à obtenir au moins 90 % des actions de Warrnambool.

Le titre de Saputo s'est par ailleurs apprécié de plus de 10 % depuis deux mois, ce qui coïncide avec le vent d'optimisme suscité par la probabilité de voir Saputo boucler l'acquisition de Warrnambool.

La plateforme australienne que Saputo tente de se donner est perçue comme étant un élément clé pour alimenter la croissance à long terme de l'entreprise montréalaise en servant de tremplin pour approvisionner les marchés émergents.

Pour ce qui est de la performance financière des mois d'octobre, novembre et décembre qui sera dévoilée jeudi, Bay Street s'attend à une progression de près de 15 % des profits par action. Le consensus des analystes s'articule autour d'un bénéfice par action de 75 cents. Il avait été de 65 cents il y a un an.

Vishal Shreedhar, de la Banque Nationale, rappelle cependant que bien que la feuille de route à long terme de Saputo soit forte, la société a raté la cible des analystes au cours de 11 des 12 derniers trimestres.

Le marché s'attend à ce que le chiffre d'affaires du trimestre s'élève à 2,25 milliards après avoir atteint 1,8 milliard il y a un an.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer