Verizon accepte plus de 10% de hausse de salaire pour arrêter la grève

L'opérateur de télécoms américain Verizon a accepté d'augmenter de 10,5% en... (Photo Andrew Harrer, Archives Bloomberg)

Agrandir

Photo Andrew Harrer, Archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
San Francisco

L'opérateur de télécoms américain Verizon a accepté d'augmenter de 10,5% en trois ans les rémunérations d'environ 36 000 de ses salariés pour mettre fin à une grève qui durait depuis un mois et demi, a-t-il annoncé lundi.

Un accord de principe entre Verizon et les syndicats sur une nouvelle convention collective avait été annoncé vendredi, après quinze jours de négociations sous l'égide du ministère du Travail, mais aucun détail n'avait alors été divulgué.

D'après les précisions communiquées lundi par Verizon, les augmentations de salaire s'étaleront sur la durée de la nouvelle convention collective, qui expire début août 2019. La première hausse interviendra dès la ratification de l'accord par les membres des syndicats CWA et IBEW.

Verizon s'est aussi engagé à embaucher 1.400 personnes au cours de cette période. D'après le syndicat CWA, l'essentiel des postes (1300) sera pour renforcer les centres d'appels du groupe.

L'accord va permettre le retour au travail mercredi de milliers de techniciens réseau et de personnes chargées des relations clientèles qui avaient cessé le travail depuis la mi-avril sur la côte est américaine.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer