Une étude internationale «unique» à l'Institut de Cardiologie

André Desmarais, la Caisse de dépôt et placement,... (Photo Alain Roberge, Archives La Presse)

Agrandir

André Desmarais, la Caisse de dépôt et placement, le Fonds de solidarité FTQ et des acteurs des sciences de la vie ont participé à un placement privé de 150 millions dans la firme DalCor Pharmaceutiques.

Photo Alain Roberge, Archives La Presse

Entouré de ses partenaires, l'Institut de Cardiologie de Montréal a annoncé, ce matin en conférence de presse, le lancement d'une étude internationale unique pour des patients atteints d'un syndrome coronarien aigu.

Ces essais cliniques à grande échelle porteront sur le dalcétrapib, «un médicament qui fait naître de grands espoirs», a-t-on précisé.

Cette étude de phase 3 nécessitera la participation de 5 000 patients. L'institut de Cardiologie sera en charge de cet essai clinique mené dans 1 000 sites, situés dans 33 pays.

De grands investisseurs ont uni leurs efforts pour appuyer le développement de ce médicament orienté vers la génétique cardiovasculaire.

André Desmarais, la Caisse de dépôt et placement, le Fonds de solidarité FTQ et des acteurs des sciences de la vie ont participé à un placement privé de 150 millions dans la firme DalCor Pharmaceutiques.

Ces fonds serviront à financer cette étude en médecine personnalisée chez des personnes génétiquement distinctes.

«Je crois que l'Institut de Cardiologie de Montréal est en bonne voie pour changer la vie de millions de gens et prendre la place qui lui revient sur l'échiquier mondial de la science, contribuant ainsi à attirer toujours plus de talents et d'investisseurs ici même, à Montréal, a dit André Desmarais, président et co-chef de la direction de Power Corporation. Je suis impatient de voir les résultats de cette étude.»




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer