Le déficit commercial des É.-U. au plus bas depuis 9 mois

Le déficit commercial des États-Unis a reflué en novembre à son plus bas niveau... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le déficit commercial des États-Unis a reflué en novembre à son plus bas niveau depuis neuf mois sous l'effet d'un recul marqué des importations, selon des données publiées mercredi par le département du Commerce.

Le solde chroniquement déficitaire des échanges des États-Unis avec le reste du monde a fondu de 5,0% en un mois pour s'établir à 42,4 milliards de dollars, en données corrigées des variations saisonnières, alors que les analystes tablaient sur une hausse de 1,8%.

Le déficit d'octobre a par ailleurs été revu en hausse par le ministère.

Cette embellie constitue une bonne nouvelle pour la croissance américaine et fait tomber le déficit commercial à son plus bas niveau depuis février.

Cette performance s'explique par une nette baisse des importations qui ont reculé de 1,7% en novembre, à 224,6 milliards de dollars, alors que les exportations se repliaient à un rythme moins prononcé (-0,9% à 182,2 milliards de dollars).

Les seules importations de biens ont même touché en novembre leur plus bas niveau depuis près de cinq ans, à 183,5 milliards de dollars.

Même si elles ont mieux résisté, les exportations américaines restent toutefois malmenées par l'appréciation du dollar. Les ventes de biens à l'étranger ont ainsi atteint leur plus bas niveau depuis près de quatre ans et demi (121,3 milliards de dollars).

À contre-courant de la tendance observée ces derniers mois, le déficit sur les produits pétroliers a par ailleurs bondi de 20% sur un mois, à 5,4 milliards de dollars. Les prochains mois seront scrutés avec attention pour évaluer l'impact de la récente décision du Congrès de lever l'interdiction d'exporter du brut américain, qui était en vigueur depuis quarante ans.

En termes géographiques et en données brutes, le déficit sur les biens avec la Chine a reculé de 5,1% à 31,3 milliards de dollars tandis que celui avec l'Union européenne est resté stable (15,7 milliards) même s'il a atteint un record avec la France (2,1 milliards de dollars).

Les échanges de biens avec le Canada se sont par ailleurs soldés par un déficit (345 millions) après un petit excédent en octobre.




publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer