É.-U.: la hausse des crédits à la consommation ralentit

L'encours des crédits à la consommation en janvier... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

L'encours des crédits à la consommation en janvier a augmenté de 11,5 milliards de dollars en rythme annualisé, soit une hausse de 4,2 %, alors que les analystes tablaient sur une progression de 14 milliards.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les crédits à la consommation aux États-Unis ont nettement ralenti leur hausse en janvier, montrant le plus faible progrès depuis novembre 2013, selon les chiffres de la banque centrale américaine (Fed) publiés vendredi.

L'encours des crédits à la consommation en janvier a augmenté de 11,5 milliards de dollars en rythme annualisé, soit une hausse de 4,2 %, alors que les analystes tablaient sur une progression de 14 milliards.

Pour décembre, la Fed a relevé son estimation, évaluant les nouveaux crédits à la consommation utilisés par les Américains à 17,8 milliards de dollars contre une première estimation de 14,7 milliards.

Au total en janvier, l'encours des crédits à la consommation atteint 3328 milliards de dollars.

Pour le premier mois de l'année, les Américains ont réduit leurs recours aux cartes de crédits qui ont diminué de 1,6 %. Au total ces encours de crédits dits «revolving» atteignent 888 milliards de dollars et restent bien en dessous de ce qu'ils étaient pendant la crise et la récession.

Les crédits non renouvelables, parmi lesquels figurent les crédits automobiles et les prêts étudiants, et qui constituent les deux tiers des prêts à la consommation, ont grimpé de 6,3 %. Ils représentent un encours total de 2440 milliards de dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer