Le casino de Tremblant de nouveau déficitaire

L'établissement de Mont-Tremblant a perdu 1,3 million de... (Photo d'archives)

Agrandir

L'établissement de Mont-Tremblant a perdu 1,3 million de dollars au cours de l'exercice clos le 31 mars 2014, sur des revenus annuels d'environ 16 millions.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Rien ne va plus au casino de Mont-Tremblant. Les finances de la maison de jeux sont retombées dans le rouge en 2013-2014, à la suite d'une baisse de 17% de ses revenus.

L'établissement a perdu 1,3 million de dollars au cours de l'exercice clos le 31 mars 2014, sur des revenus annuels d'environ 16 millions.

Au moment de son ouverture en juin 2009, Loto-Québec escomptait des revenus de 50 millions par année à son établissement de la station des Laurentides.

Lueur d'espoir

Après des années de pertes annuelles, le dernier-né des casinos de Loto-Québec avait réussi à dégager un léger profit au cours des deux années précédentes, soit en 2011-2012 et en 2012-2013.

Par exemple, le bénéfice d'exploitation s'était élevé à 60 000$ en 2012-2013. Depuis deux ans, l'établissement adopte un horaire saisonnier selon l'achalandage. Il faudra faire plus pour recouvrer la santé financière.

«Au cours des prochaines années, l'établissement concentrera ses efforts sur l'augmentation de son achalandage, notamment par l'amélioration de sa notoriété et par la bonification de l'expérience de jeu offerte aux clients», lit-on dans le rapport annuel de Loto-Québec.

Pas plus de veine à Montréal

La maison de Tremblant n'est pas la seule à voir sa rentabilité s'affaiblir.

Les revenus en provenance des casinos d'État reculent de 6% au total dans un contexte où les dépenses des Canadiens dans les jeux de hasard diminuent de près de 2% en rythme annuel. Le profit des quatre casinos est passé de 235 millions à 162 millions en un an, une baisse de plus de 30%.

Ces résultats déçoivent d'autant plus que la direction de Loto-Québec entretenait de grands espoirs à l'égard de la performance du casino de Montréal après sa rénovation à grands frais.

Travaux à Gatineau

Après quatre ans de dur labeur, les travaux de 305 millions à Montréal ont été terminés en novembre 2013, tandis que des travaux de 50 millions sont en cours à Gatineau.

Jusqu'à présent, l'impact de la rénovation est nul, alors que Loto-Québec budgétait une hausse des revenus de 40 millions par année.

------------------

MAISONS DE JEUX DE LOTO-QUÉBEC (EXERCICE 2013-2014)

Montréal

> Revenus: 456 millions (-4% sur un an)

> Bénéfice d'exploitation: 189,4 millions (-13%)

Lac-Leamy (Gatineau)

> Revenus: 225 millions (-8,4%)

> Bénéfice d'exploitation: 67,5 millions (-25,3%)

Charlevoix

> Revenus: 45 millions (-11,2%)

> Bénéfice d'exploitation: 10,7 millions (-30,6%)

Mont-Tremblant

> Revenus: 16 millions (-17,1%)

> Bénéfice/perte d'exploitation: -1,3 million (s.o.)




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer