É.-U.: recul plus fort que prévu des inscriptions au chômage

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont reculé davantage... (Photo archives Bloomberg)

Agrandir

Photo archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont reculé davantage qu'attendu pour la semaine close le 24 mai, selon les statistiques du département du Travail publiées jeudi.

Elles se sont établies à 300 000 en données corrigées des variations saisonnières, marquant un recul de 27 000.

Les analystes tablaient sur un moindre retrait, à 318 000 par rapport aux 327 000 de la semaine d'avant (chiffre révisé en hausse de 1000).

Il y a deux semaines, les nouvelles demandes d'allocations chômage étaient passées sous la barre des 300 000, à 298 000 pour la première fois en sept ans.

En moyenne sur un mois, les inscriptions au chômage reculent de 11 250 pour s'établir à 311 500. C'est la moyenne mensuelle la plus basse depuis août 2007, précise le ministère.

Il y a un an pour la même semaine, les allocations chômage atteignaient 350 000.

Le taux de chômage aux États-Unis est au plus bas depuis près de six ans à 6,3% en avril.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer