Un diamant bleu spectaculaire vendu 23,795 millions de dollars à Genève

Le diamand «The Blue »a un poids de... (Photo Fabrice Coffrini, AFP)

Agrandir

Le diamand «The Blue »a un poids de 13,22 carats. Il est classé dans la catégorie «bleu vivid sans défaut» et Christies l'avait estimé entre 21 et 25 millions de dollars. Il a été emporté pour 21,4 millions de francs suisses (26 190 000 $CAN).

Photo Fabrice Coffrini, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Genève

Un spectaculaire diamant bleu, considéré comme le plus grand au monde dans sa catégorie, a été vendu aux enchères 23,79 millions de dollars commission comprise mercredi soir à Genève par la maison Christies au joaillier américain Harry Winston.

Ce diamant, taillé en forme de poire et appelé «The Blue» (Le Bleu), a un poids de 13,22 carats. Il est classé dans la catégorie «bleu vivid sans défaut» et Christies l'avait estimé entre 21 et 25 millions de dollars. Il a été emporté pour 21,4 millions de francs suisses (26 190 000 $CAN).

Son vendeur a souhaité rester anonyme. L'acheteur est la maison de haute joaillerie Harry Winston qui appartient au groupe horloger suisse Swatch, a indiqué Henri Curiel, directeur international du département bijoux chez Christies.

L'acheteur avait dans un premier temps décidé de rebaptiser le diamant «Winston vivid blue» puis a finalement décidé de l'appeler plus simplement «The Winston blue», selon Christies. Harry Winston a été racheté par Swatch Group, le premier groupe horloger suisse en janvier 2013. Le groupe a annoncé cette année qu'il comptait renforcer le portefeuille de diamants dont dispose le joaillier pour mieux satisfaire la demande internationale.

Il y a six mois, Christies a vendu à Genève un diamant orange «vivid», considéré comme le plus important dans sa catégorie d'un poids de 14,82 carats, pour le prix record de 35 millions $US.

Le diamant bleu vendu à Genève a été la pièce maîtresse de cette traditionnelle vente de mai de haute-joaillerie de Christies à Genève.

Cette vente comptait 250 lots. L'un des autres succès de la vente mercredi soir a été une pièce belle époque du joaillier français Cartier appelée «diamant devant de corsage» avec un diamant poire de 23,5 carats qui s'est vendue 14 millions de francs suisses (17 400 000 $CAN) sans la commission, soit près de 40% au-dessus de son estimation haute.

De son côté, Sotheby's, la maison concurrente de Christies a vendu mardi un diamant jaune jonquille de 100,09 carats, pour 16,3 millions $US, commission comprise.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer