Pression intensifiée pour une scission d'eBay

Le milliardaire américain Carl Icahn a intensifié la pression lundi pour un... (PHOTO MIKE BLAKE, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO MIKE BLAKE, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le milliardaire américain Carl Icahn a intensifié la pression lundi pour un démantèlement du groupe de distribution eBay, en mettant en doute la compétence du directeur général et en accusant deux membres du conseil d'administration de conflits d'intérêts.

eBay avait révélé fin janvier, en marge de ses résultats annuels, que M. Icahn, connu pour ses joutes avec les dirigeants des entreprises dans lesquelles il investit, voulait le forcer à se séparer de sa filiale de paiements PayPal. Le groupe avait immédiatement rejeté cette proposition.

Carl Icahn est revenu à la charge lundi en dénonçant «de multiples manquements en termes de gouvernance» au sein d'eBay, au capital duquel il dit avoir «une position importante».

«Cela inclut d'importants conflits d'intérêts, qui pourraient mettre en danger l'avenir de l'entreprise», poursuit-il dans une lettre ouverte aux actionnaires, publiée sur son site www.shareholderssquaretable.com.

Carl Icahn s'en prend particulièrement à deux membres du conseil d'administration: Scott Cook et Marc Andreessen.

Le premier est l'ex-patron d'une société concurrente d'eBay dans les paiements, Intuit, dont il reste actionnaire.

Le second est un spécialiste des investissements de capital-risque qui, durant sa présence au CA d'eBay, «a été engagé dans plusieurs transactions qui poussent à s'interroger sur sa loyauté». Carl Icahn évoque entre autres les circonstances du rachat de la messagerie Skype par Microsoft en 2011: un groupe d'investisseurs, dont M. Andreessen faisait partie, avait acheté 70 % de Skype à eBay 18 mois auparavant, et fait au passage une plus-value de 4 milliards de dollars.

Parallèlement, «le directeur général semble complètement endormi ou, encore pire, soit naïf soit fermant les yeux sur ces graves manquements (...) et sur ces destructions de valeur pour les actionnaires», dénonce Carl Icahn. «Cela nous fait sérieusement nous interroger sur son jugement et sa capacité à prendre les décisions cruciales qui doivent être prises sur l'avenir de PayPal.»

Dans un communiqué, eBay répond que «Carl Icahn a choisi des morceaux de vieilles informations et des anecdotes sorties de leur contexte pour attaquer l'intégrité de deux des dirigeants les plus respectés et accomplis de la Silicon Valley».

«Nous préférons nous engager dans des discussions plus constructives et substantives sur la raison pour laquelle, à notre avis, PayPal et eBay sont mieux ensemble. Au lieu de cela, M. Icahn a malheureusement eu recours à des attaques pour dénigrer deux administrateurs impeccablement qualifiés», ajoute le groupe.

L'action eBay prenait 3,24 % à 56,36 dollars dans les premiers échanges à la Bourse de New York.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer