Baisse-surprise de l'activité manufacturière de Philadelphie

La ville de Philadelphie.... (Photo Réjean Bourdeau, archives La Presse)

Agrandir

La ville de Philadelphie.

Photo Réjean Bourdeau, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les analystes dans leur prévision médiane s'attendaient à un ralentissement de la croissance de l'activité à 7,4.
L'indice est en territoire négatif pour la première fois depuis neuf mois.

Ce brutal ralentissement de l'activité semble «pour grande partie être la conséquence des sévères conditions météorologiques qui ont affecté la région», note le communiqué de la Réserve fédérale de Philadelphie. Des tempêtes de neige ont paralysé la région pendant les deux premières semaines de février.

L'indice, qui indique une contraction de l'activité lorsqu'il est au-dessous de zéro, mesure la perception que les industriels de la troisième région de la Réserve fédérale (couvrant l'est de la Pennsylvanie, le Delaware et le sud du New Jersey) ont de la conjoncture à travers l'activité de leur société.

Parmi les composantes de l'indice, les commandes de biens manufacturés ont reculé à -5,2 contre +5,1 en janvier tandis que les livraisons ont chuté de 22 points pour s'établir à -9,9.

La composante emploi reste en territoire positif à 4,8 mais a décliné de 5 points. Les entreprises qui ont rapporté une hausse des embauches sont restées plus nombreuses (21%) que celles qui ont réduit leurs effectifs (16%).

Les industriels demeurent optimistes pour les six prochains mois, l'indice de l'activité à venir progressant de 6 points à 40,2 par rapport à 34,4 en janvier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer