• Accueil > 
  • Affaires 
  • > ASDR Industries et Soucy Industriel: deux guépards partent à la chasse 

ASDR Industries et Soucy Industriel: deux guépards partent à la chasse

Frédérick Soucy et Stephen Authier ont mis en... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Frédérick Soucy et Stephen Authier ont mis en place une alliance stratégique.

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Deux sociétés à forte croissance s'allient pour grandir encore plus vite. C'est une première pour des membres d'Adrenalys. Conçu après l'initiative des «gazelles», ce programme a accouché des «guépards». Ces PME sélectionnées sont performantes et agiles. Et elles veulent élargir leurs territoires de chasse. Parmi elles, ASDR Industries et Soucy Industriel sont maintenant partenaires. Voici comment.

LE CONTEXTE 

ASDR Industries et Soucy Industriel ne sont pas des PME ordinaires. Elles ont été retenues, avec une vingtaine d'entreprises, parmi une centaine d'autres par le propulseur d'entreprises Adrenalys. Un programme spécial les accompagne depuis un an. Elles sont soutenues par Fasken Martineau, Raymond Chabot et Proaction International. Les PME ont accès à un panier de services d'une valeur de 3,5 millions. La Banque Nationale et le Fonds de solidarité FTQ participent aussi au projet. Les deux institutions ont créé, respectivement, des fonds de 100 millions et de 50 millions. Adrenalys est une initiative privée conçue par Dominic Deneault, associé à la firme d'experts-conseils Ascendis.

LA RENCONTRE 

Stephen Authier et Frédérick Soucy se sont rencontrés par l'entremise du club des PDG d'Adrenalys. « On a vu qu'on avait les mêmes valeurs, dit le président de Soucy Industriel. On mise sur le respect des clients, de notre monde et du travail bien fait. Et on veut le faire dans le plaisir. » Rapidement, leurs affinités les ont amenés à un terrain d'entente. « Ces rencontres entre dirigeants permettent de créer des réseaux, souligne M. Authier, président d'ASDR. On a vu qu'on avait des intérêts communs. Et qu'on pouvait se rapprocher pour élargir nos offres de services. » Leur but : en arriver à une alliance stratégique efficace tout en gardant, pour chacun, le contrôle de ses spécialités.

LES SPÉCIALITÉS 

Les deux sociétés se trouvent des deux côtés de la province. Le spécialiste en mécanique industrielle, Soucy, est situé dans l'est, à Rivière-du-Loup, dans le Bas-Saint-Laurent. Il fait dans le gros. On parle de mécanique lourde, d'usinage hors dimension, d'installation de grands équipements, de convoyeurs longs de plusieurs kilomètres, etc. Ses clients sont des mines, des scieries, des fabricants, des alumineries et des sociétés d'énergie. Pour sa part, ASDR se trouve dans l'ouest, à Malartic, en Abitibi. Elle se spécialise en ingénierie, en gestion de projets, en fabrication et en traitement des eaux. Elle dessert surtout les mines. Elle a des bureaux au Maroc, au Mexique et au Pérou.

LE RAPPROCHEMENT 

Leur objectif est clair : miser sur leur complémentarité. « Pour élargir nos gammes, les deux entreprises devaient investir dans de nouveaux secteurs et former des équipes, explique Stephen Authier. C'est beaucoup mieux de faire une alliance stratégique avec quelqu'un qui a déjà l'expertise. » Bref, une façon d'offrir plus de services et d'optimiser le savoir-faire, sans s'endetter. « On veut unir nos forces et nos connaissances pour présenter des offres clés en main », ajoute Frédérick Soucy. Ainsi, pour un projet, ASDR fera, par exemple, l'ingénierie et les plans. Soucy Industriel s'occupera, notamment, du volet exécution sur le chantier.

L'OFFRE 

Un projet clés en main passe par un seul intervenant. « Il risque d'y avoir moins de surprises et de dépassements de coûts, avance M. Soucy. Et on élimine les chicanes entre l'ingénieur et l'entrepreneur. » Ce modèle d'affaires est toutefois innovateur pour certaines entreprises. Il amène une façon différente de participer au processus de soumissions. Normal, il englobe l'ensemble des travaux sous un seul groupe. « Notre défi est de faire connaître notre modèle, dit Stephen Authier. C'est une nouvelle façon d'attaquer le marché. » Les deux entreprises viennent de présenter leurs premières soumissions. « Nous sommes en attente des résultats et nous sommes confiants », dit-il.

ASDR Industries 

Fondée en 2006

Malartic (Abitibi) 

Achat d'un atelier de fabrication (fondé dans les années 80) 

2008 : activités en environnement 

2011 : activités en ingénierie 

Nombre d'employés : 200 

Bureaux au Mexique, au Maroc, au Pérou

Soucy Industriel 

Fondée il y a 85 ans 

Rivière-du-Loup (Bas-Saint-Laurent) 

Activités : mécanique industrielle, installation d'équipements de production, soudure spécialisée

Nombre d'employés : 150




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer