Ajout de 69 millions de dollars pour financer les soins à domicile

Le ministre assure que les présidents directeurs généraux... (André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Le ministre assure que les présidents directeurs généraux des établissements de santé devront rendre des comptes sur leur performance dans le dossier du soutien à domicile.

André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gouvernement investit 69 millions de dollars afin de « bonifier les services de soutien à domicile », vient d'annoncer le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

« Les transferts fédéraux additionnels reçus cette année, soit 69 millions de dollars, iront entièrement aux soutiens à domicile », a annoncé le ministre.

La grande majorité de cette somme (60 millions) servira à engager du personnel pour développer de nouvelles équipes en soins à domicile partout au Québec. Entre 900 et 1000 professionnels de la santé seront ainsi ajoutés dans le réseau, estime le ministre barrette. Le reste de l'enveloppe servira à acheter de l'équipement (3,5 millions), à coordonner les équipes professionnelles (3 millions) et à former le personnel au programme de formation sur les outils de cheminements cliniques informatisés (2,5 millions).

Le ministre a fait cette annonce alors que prend fin un forum de deux jours sur les meilleures pratiques en soins à domicile.

Selon le ministre, l'un des principaux constats se dégageant du forum est que le secteur du soutien à domicile fourmille de gens compétents et bien intentionnés « à qui il manque une petite coche » comme « des cellulaires, du matériel... » a dit le ministre. L'investissement de Québec viendra corriger cet écart, selon M. Barrette.

L'attente sera connue

Le ministre Barrette s'est aussi engagé à rendre disponible l'information sur les listes d'attente en soutien à domicile. Un cadre de référence en soutien à domicile sera aussi publié.

Le ministre assure que les présidents directeurs généraux des établissements de santé devront rendre des comptes sur leur performance dans le dossier du soutien à domicile. « L'expertise est là. À un moment donné, ça devient une question de leadership », a dit le ministre. Les PDG devront notamment rendre des comptes sur le nombre d'usagers qui reçoivent du soutien à domicile, le nombre d'heures de service direct consacrées à la clientèle, la pertinence des services offerts selon le profil de l'usager et la diminution du recours aux urgences.

Pour le porte-parole de la CAQ en matière de santé, François Paradis, l'annonce de Québec est « insuffisante » et ne permettra pas de répondre aux besoins de la population. Selon M. Paradis, plus de 16 000 personnes sont en attente d'un premier service en soins à domicile au Québec et les 69 millions de dollars annoncés ne suffiront pas à la demande. Cet avis est partagé par la CSN. Par voie de communiqué, le syndicat a déclaré qu'il « ne sera pas possible de revoir l'organisation du travail et des services si le financement public n'est pas au rendez-vous » et que le ministre Barrette « chiffre lui-même à 4 milliards les investissements nécessaires pour répondre à l'ensemble des besoins actuels en soutien à domicile ».




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer