Ouverture d'une unité de dialyse à Lachine

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette... (PHOTO Jacques Boissinot, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette

PHOTO Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Environ 90 patients n'auront plus à se rendre dans l'ancien hôpital Royal-Victoria pour subir leur traitement d'hémodialyse. Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a inauguré cet après-midi une nouvelle unité de dialyse de 15 chaises à l'hôpital de Lachine, qui fait partie du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Le ministre Barrette s'est réjoui de ce «déplacement des services (...) qui permet d'offrir aux patients de la région des traitements d'hémodialyse à proximité de leur domicile».

Alors que l'ancien CUSM possédait un total de 49 chaises de dialyse sur l'ensemble de ses sites, l'établissement n'en possède plus que 44. Mais selon le ministre, l'offre de services sera suffisante. «La population vieillit. Il pourrait y avoir des ajouts dans le futur. Mais actuellement, les besoins seront comblés», a-t-il dit.

Mission: se spécialiser

Le ministre Barrette a rappelé que cette décision de décentraliser la dialyse résulte notamment du fait que Québec a demandé au CUSM de se concentrer sur sa mission de soins tertiaire et quaternaire.

L'établissement est en train de revoir son offre de services et pourrait couper jusqu'à 20 lits dans différents secteurs pour répondre à cette mission. Le directeur général du CUSM, Normand Rinfret, a déclaré aujourd'hui que même si cette décision peut déranger certains patients et médecins, il est "réaliste et souhaitable" que le CUSM se concentre sur ces missions.

Le ministre Barrette a ajouté que le nouveau CUSM «n'a pas été conçu pour reproduire le passé» et que l'objectif est de «répondre aux besoins des patients, pas des médecins».

Dans le cas de la dialyse, par exemple, il est préférable que les patients, dont certains reçoivent jusqu'à 15 heures de traitement par semaine, de se faire soigner à proximité de leur domicile, a expliqué le ministre.

Un nouvel hôpital dans l'ouest?

Le ministre Barrette a déclaré que selon son analyse, l'ouest de Montréal, notamment la ville de Vaudreuil, «a besoin d'un nouvel hôpital» et que des discussions à ce sujet sont en cours. Le ministre a également annoncé qu'au plus tard en 2018, l'hôpital de Lachine sera modernisé et agrandi. «Et c'est ma marque de commerce: quand je dis que je vais faire quelque chose, je le fais!» a lancé le ministre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer