Particules noires: l'hôpital Sainte-Justine privé d'eau potable

Les jeunes patients et les visiteurs du Centre hospitalier universitaire... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les jeunes patients et les visiteurs du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine ne peuvent plus boire l'eau potable de l'établissement depuis que des particules noires ont été découvertes dans l'eau d'un lavabo lundi.

«Il n'y a rien de dangereux dans l'eau», assure toutefois Mélanie Dallaire, porte-parole du CHU Sainte-Justine. L'hôpital a effectué de nombreuses analyses internes et externes qui se sont toutes avérées négatives.

L'hôpital préfère néanmoins ne pas «prendre de risque» tant et aussi longtemps que la source des particules noires ne sera pas repérée. «On souhaite vraiment que la situation soit rétablie d'ici 24 à 48 heures», soutient Mme Dallaire.

La problématique se limite pour le moment au CHU Sainte-Justine. Le Collège Jean-de-Brébeuf et HEC Montréal, situés tout près, ne sont pas touchés. La Ville de Montréal n'aurait également rien à voir avec la situation.

L'hôpital a installé une cinquantaine de filtres sur des robinets afin de permettre la consommation d'eau filtrée. De grosses cruches d'eau et des bouteilles d'eau ont été mises à la disposition des patients et de leurs familles. Les enfants plus vulnérables ont accès à de l'eau filtrée, même pour leur bain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer