Trois millions pour l'Institut de cardiologie

André Desmarais et sa femme France Chrétien Desmarais... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

André Desmarais et sa femme France Chrétien Desmarais ont fait don d'une somme de 3 millions de dollars au projet de biobanque sanguine et génétique de l'Institut de cardiologie de Montréal.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

L'Institut de cardiologie de Montréal a annoncé hier une progression notable de son projet de biobanque sanguine et génétique. Il s'agit d'une contribution de 3 millions de dollars d'André Desmarais et de France Chrétien Desmarais.

Les échantillons génétiques et sanguins de 30 000 patients qui seront suivis toute leur vie sont stockés dans la biobanque. Chaque patient a répondu à un questionnaire détaillé de 35 pages et la biobanque aura accès à toutes les données médicales passées et à venir des patients de la cohorte, ce qui constitue une source «extrêmement riche et complète», souligne le Dr Jean-Claude Tardif, directeur du Centre de recherche de l'Institut.

Ces caractéristiques rendent le projet de l'Institut aussi important que d'autres biobanques ayant plus de patients, selon le Dr Tardif. «En plus de ça, on a le fait que la population au Québec est assez captive, au contraire d'autres cohortes. Aux États-Unis par exemple, un jour le patient vit New York, puis il déménage à Dallas et la cohorte le perd.»

Comme les Desmarais ont déjà fait un don du même montant pour la biobanque, en plus de contribuer à d'autres activités de financement de la Fondation, la cohorte sera renommée la «Cohorte hospitalière André et France Desmarais de l'Institut de cardiologie de Montréal».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer