Bilan de santé du Grand Montréal

La Fondation du Grand Montréal rend public aujourd'hui... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La Fondation du Grand Montréal rend public aujourd'hui un vaste rapport qui prend le pouls de la grande région de Montréal.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Katia Gagnon
La Presse

La Fondation du Grand Montréal rend public aujourd'hui un vaste rapport qui prend le pouls de la grande région de Montréal. La région métropolitaine est-elle en santé? Oui... et non, statuent les chiffres colligés par l'organisme dans une multitude de secteurs, de l'économie au social en passant par l'environnement.

Du bon

1. Le sentiment d'appartenance

  • 93% des résidants du Grand Montréal se disent satisfaits de leur vie
  • 88% à Toronto
  • 87% à Vancouver

«Les gens sont plus satisfaits de vivre à Montréal, Laval ou Longueuil qu'il y a cinq ou six ans», estime Yvan Gauthier, président de la fondation.

2. L'économie

  • 53% du PIB du Québec provient de la grande région de Montréal
  • 18% pour Toronto

«C'est énorme. Montréal est le moteur économique du Québec», dit Yvan Gauthier.

3. L'immigration

  • 86% des immigrants qui arrivent au Québec choisissent de s'établir dans la grande région de Montréal
  • 70% des nouveaux arrivants en Ontario choisissent Toronto
  • Cependant, le taux de chômage demeure élevé chez les immigrants, à 11,3%.

4. Une ville de savoir

  • 170 000 jeunes étudient dans la grande région de Montréal, dont 20 000 proviennent de l'étranger

Montréal est la deuxième ville universitaire du continent, derrière Boston.

5. La culture

  • Les arts et la culture ont généré des retombées économiques de 7,4 milliards en 2013.

«Cinq des dix jeux vidéo les plus populaires au monde ont été conçus à Montréal», note Yvan Gauthier.

Du moins bon

1. La pauvreté

  • 19,1% des familles de la grande région de Montréal disposent d'un faible revenu
  • 25% dans l'île de Montréal
  • 145 000 personnes ont utilisé les services des banques alimentaires en 2010

«Par contre, le taux de pauvreté [...] demeure stable», note Yvan Gauthier.

2. La violence familiale

  • 281,5 pour 100 000 habitants: c'est le taux de violence familiale dans le Grand Montréal
  • Il est largement supérieur à ce qu'on observe à Toronto (174,8) et à Vancouver (159,6).
  • Cependant, en général, la criminalité a fortement diminué depuis 2011.

3. Le décrochage

  • 20%: taux de décrochage scolaire dans la région montréalaise
  • 17%: taux de décrochage scolaire dans le reste du Québec

4. L'air et l'eau

Le nombre de jours où l'air est de mauvaise qualité

  • 53 en 2013
  • 64 en 2014
  • 30% de l'eau potable est perdue dans des infrastructures vétustes

5. La démographie

Depuis 10 ans, la population de la région a crû de 11%

  • 17% à Toronto
  • 16% à Vancouver
  • 81% de la croissance de la population de la RMR a eu lieu en dehors de l'île de Montréal

- Sources: Statistique Canada, le Service de police de la Ville de Montréal, la Ville de Montréal, l'Institut de la statistique du Québec, Centraide du Grand Montréal

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer