Le nouvel hôpital Shriners pour enfants officiellement inauguré

L'hôpital renommé avait failli quitter le Québec, il... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'hôpital renommé avait failli quitter le Québec, il y a quelques années, puisque d'importants investissements étaient nécessaires.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque
La Presse Canadienne

Le nouvel hôpital Shriners pour enfants a finalement été inauguré officiellement, jeudi, par le premier ministre Philippe Couillard et une brochette de personnalités des milieux politique et de la santé, sans compter des représentants des Shriners venus jusque des États-Unis.

De jeunes enfants ont d'ailleurs coupé eux-mêmes le traditionnel ruban rouge aux côtés de M. Couillard et de ses ministres. Et quelque 1500 personnes ont aussi assisté à l'événement à l'extérieur, sous la tente, sous une chaleur étouffante.

L'hôpital de 207 000 pieds carrés, à la fine pointe de la technologie, offrira des soins ultra-spécialisés aux enfants provenant non seulement de la région, mais bien au-delà. Il offrira les réputés services de réadaptation, mais aussi les traitements et les services de diagnostic. On y traitera des patients atteints de maladies rares, des patients atteints de paralysie cérébrale et de maladies neuromusculaires, par exemple.

L'hôpital renommé avait failli quitter le Québec, il y a quelques années, puisque d'importants investissements étaient nécessaires. La ville de Baltimore était aussi envisagée. Le premier ministre Couillard, qui était alors ministre de la Santé et des Services sociaux, a d'ailleurs rappelé la campagne qu'il avait dû mener pour convaincre les Shriners de garder l'hôpital à Montréal, avec son personnel spécialisé et son expertise.

«La victoire aujourd'hui, c'est pour les enfants malades. Vous avez vu ces enfants avec des maladies terribles, qui sont rares, donc ça prend absolument un milieu de calibre international pour les traiter. C'est formidable d'avoir ça à Montréal chez nous. Il y a eu beaucoup d'efforts là-dedans, mais ce qui compte aujourd'hui, c'est ce beau résultat», a opiné le premier ministre Couillard.

Le nouvel hôpital Shriners est situé à même le site Glen du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Il est relié à l'Hôpital de Montréal pour enfants.

Les responsables prévoient recevoir leur premier patient en clinique ambulatoire le 5 octobre.

Le premier ministre du Québec a tenu à rappeler qu'il ne s'agissait pas d'un hôpital spécialisé pour les Montréalais seulement. «Cette institution, elle est pour tous les Québécois de toutes les régions. Qu'on soit un enfant malade sur la Côte-Nord, en Gaspésie, au Saguenay-Lac Saint-Jean, on a sa place ici aux Shriners», a-t-il signalé.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a voulu illustrer l'importance de cet hôpital et de son personnel ultraspécialisé. «Ils traitent des maladies qui sont extrêmement graves, difficiles à traiter, qui demandent une expertise de pointe. Et le Shriners a toujours, toujours, toujours donné ce service-là. Et les Shriners ne font pas seulement qu'investir dans un bâtiment. Peu de gens savent qu'ils financent 65 pour cent des coûts opérationnels de l'hôpital. Je ne connais pas d'autres organisations philanthropiques qui vont jusqu'à financer les opérations», a souligné le ministre Barrette.

Plusieurs conférenciers ont relevé l'important soutien de la communauté pour bâtir cet hôpital. La campagne «Des soins exceptionnels pour enfants exceptionnels» a permis d'amasser 130 millions $, soit 127 millions $ pour l'hôpital lui-même et 3 millions $ pour la chaire de recherche sur les maladies musculosquelettiques pédiatriques.

L'Hôpital Shriners pour enfants fait partie d'un réseau de 22 hôpitaux Shriners. Celui de Montréal est le seul au Canada; les autres sont situés aux États-Unis et au Mexique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer