Tabagisme: des médecins pressent Québec d'en faire plus

L'Association des médecins omnipraticiens presse Québec d'aller plus loin... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) L'Association des médecins omnipraticiens presse Québec d'aller plus loin encore dans la lutte contre le tabagisme. Le projet de loi 44 déposé mardi à l'Assemblée nationale devrait aussi porter sur l'emballage des paquets de cigarettes, soutient l'association, qui représente 8000 médecins.

«Nous nous attendions à d'autres mesures essentielles pour prévenir le tabagisme, notamment l'emballage neutre et standardisé des paquets de cigarettes. Il faut que le gouvernement mette la santé des Québécois devant les profits de l'industrie. Nous allons donc continuer de réclamer cette dernière mesure en espérant qu'elle pourra être incluse dans la version finale de la législation», déclare le groupe, tout en reconnaissant l'importance des avancées du projet de loi, qui réglementera les cigarettes électroniques et éradiquera le tabagisme dans les terrasses de bars et de restaurants.

Resserrement des normes

Mardi, la ministre à la Santé publique Lucie Charlebois soutenait que ces questions d'emballages relevaient d'Ottawa et que le gouvernement Harper était sur le point de resserrer les normes. Dans certains pays, les cigarettes sont vendues dans des paquets anonymes, sans couleur, où figure uniquement le nom du fabricant.

«Les emballages sont devenus les principaux véhicules promotionnels des compagnies de tabac qui, au cours des 10 dernières années, ont produit des paquets de plus en plus petits, jolis, attirants et trompeurs», observe l'association. L'Australie, la France, le Royaume-Uni et l'Irlande sont passés à l'emballage neutre et standardisé de tous les produits du tabac. «Pourquoi le Québec, qui a déjà été un chef de file mondial de la lutte contre le tabac, ne tâcherait-il pas lui aussi de faire face à l'industrie au sujet de son véhicule publicitaire le plus puissant, notamment auprès des jeunes?», demande-t-on. Pour l'association, le gouvernement Couillard ne devra pas ménager ses efforts s'il a vraiment l'intention de réduire de 10% en 10 ans l'usage du tabac dans la population.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer