Un deuxième cas de grippe aviaire H7N9 confirmé au Canada

En Chine, 470 cas de virus H7N9 ont... (Photo Vincent Yu, La Presse canadienne AP)

Agrandir

En Chine, 470 cas de virus H7N9 ont été détectés chez des humains depuis l'apparition de cette nouvelle souche en 2013, dont 281 se sont avérés mortels.

Photo Vincent Yu, La Presse canadienne AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
OTTAWA

Le mari d'une Canadienne qui avait récemment contracté la grippe aviaire au retour d'un voyage en Chine a lui-même été infecté par le virus H7N9, ont annoncé vendredi les autorités de la santé.

Le couple âgé d'une cinquantaine d'années a développé les premiers symptômes deux jours après son retour en Colombie-Britannique.

Des tests avaient confirmé lundi que la femme était la première personne en Amérique du Nord atteinte par le virus H7N9. Le diagnostic de son mari a été confirmé jeudi soir.

«Puisque les deux cas sont devenus symptomatiques à un jour d'intervalle, ils résultent probablement d'une exposition à une source commune, plutôt qu'à la transmission du virus d'une personne à l'autre», a expliqué Gregory Taylor, administrateur en chef de la Santé publique du Canada.

Aucun d'entre eux n'a dû être hospitalisé et ils sont en convalescence, confinés chez eux.

«Le risque de contracter le virus H7N9 est très faible, car il n'y a pas de preuve d'une transmission inter humaine soutenue», a précisé Dr Taylor.

De plus, cette souche n'est pas présente dans les élevages de volailles en Amérique du Nord, contrairement à la situation sur d'autres continents, ont souligné les autorités canadiennes.

En Chine, 470 cas de virus H7N9 ont été détectés chez des humains depuis l'apparition de cette nouvelle souche en 2013, dont 281 se sont avérés mortels.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer