Des aînés à la place du Bourbon Street de Sainte-Adèle

L'ancien bar Bourbon Street de Sainte-Adèle sera démoli.... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

L'ancien bar Bourbon Street de Sainte-Adèle sera démoli.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Le célèbre bar Bourbon Street de Sainte-Adèle sera bientôt démoli. Dès l'an prochain, l'immeuble où ont défilé de nombreux fêtards depuis plus de 30 ans cédera la place à une ressource intermédiaire pour aînés qui hébergera 70 personnes âgées en perte d'autonomie.

«Ça risque d'être pas mal plus tranquille pour le voisinage!», s'exclame l'un des deux nouveaux propriétaires du terrain, Paul Arbec.

Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) des Pays-d'en-Haut a lancé un appel d'offres en janvier pour créer une ressource intermédiaire pour aînés sur son territoire. «Nous achetions depuis plusieurs années des places dans différents établissements de la région. Mais c'était clair qu'on voulait à terme regrouper toutes les places», explique le porte-parole du CSSS, Hugo Morissette.

Un seul soumissionnaire a présenté une offre pour remporter le contrat, qui s'élève à 54 millions de dollars sur 20 ans. Gestion Santé MDV, propriété de Paul Arbec et de Sylvain Roy, a remporté le contrat sans opposition et souhaite construire sa ressource sur le terrain du Bourbon Street.

Directrice du soutien à l'autonomie et à la santé physique au CSSS des Pays-d'en-Haut, Maryse Janelle assure que le projet présenté par Gestion Santé MDV était conforme. «On a pris la soumission et on l'a comparée à ce qu'on demandait en termes de qualité, et le projet passait la rampe», dit-elle.

Mme Janelle mentionne que l'expérience du promoteur était importante. «Mais plusieurs autres critères ont aussi été évalués», dit-elle.

Un promoteur expérimenté

Président de la Fondation pour la santé du nord de Lanaudière, M. Arbec possède six ressources intermédiaires dans les Laurentides et dans Lanaudière ainsi que des Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

M. Arbec mentionne qu'il est l'un des rares joueurs de l'industrie à être «en mode développement». «J'ai 45 ans. Je me donne encore plusieurs années pour développer mon entreprise. J'ai une équipe prête à assumer ces projets, explique-t-il. J'ai des partenaires financiers qui m'appuient.»

En plus des six ressources intermédiaires qu'il possède, M. Arbec était jusqu'à tout récemment propriétaire de deux autres établissements comparables à Saint-Jérôme et à Blainville. Ces établissements qui comptaient 93 et 64 chambres avaient ouvert leurs portes en 2012. M. Arbec explique qu'il les a vendues rapidement, car un de ses associés dans les deux projets ne partageait pas sa vision de l'entreprise.

M. Arbec assure que son intention avec le terrain du Bourbon Street n'est pas de construire une ressource intermédiaire pour ensuite la revendre. «On n'est pas du tout en mode vente. On veut garder cette ressource», dit-il.

La démolition du bar se fera prochainement et l'ouverture de la ressource intermédiaire est prévue le 15 avril 2015.

Le Bourbon Street a ouvert ses portes il y a plus de 30 ans à Sainte-Adèle dans les Laurentides. Au fil des ans, plusieurs artistes se sont produits dans cet établissement à la terrasse extérieure renommée, notamment Sarah McLachlan et Bryan Adams.

En 2010, le permis de l'établissement a été suspendu pour trois mois, 140 infractions, dont une fusillade, de violentes bagarres et des vols de véhicules, ayant été signalées depuis 2005.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer