Grippe aviaire: premier cas mortel au Canada

Le supervirus H5N1 (en doré sur cette image... (Photo PC)

Agrandir

Le supervirus H5N1 (en doré sur cette image de microscope).

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un Canadien qui a voyagé en Chine, en décembre dernier, est finalement décédé de la grippe aviaire (H5N1) le 3 janvier dans un hôpital en Alberta, a confirmé mercredi après-midi le ministre de la Santé de cette province, Fred Horne.

Il s'agit du tout premier cas mortel de la grippe aviaire en Amérique du Nord. Les autorités de santé publique albertaine et fédérale ont toutefois affirmé que le cas était «isolé» et que les risques de transmission de personne à personne étaient très faibles.

«La grippe aviaire ne se transmet pas facilement d'une personne à une autre. Il ne s'agit pas du virus de la grippe qui circule cette saison-ci (...). Je prévois qu'avec toutes les précautions que nous avons prises, il n'y aura pas d'autres cas en Alberta», a indiqué le directeur de la santé publique de la province, James Talbot. 

Au Québec, le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, a aussi rapidement réagi à cette nouvelle. 

«Il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car il s'agit d'un cas isolé, le seul cas humain confirmé de H5N1 en Amérique du Nord. De plus, le virus a été contracté en Chine. Cette souche de grippe n'est pas reliée à la grippe saisonnière et son risque de contagion est excessivement faible puisqu'il n'existe aucune preuve de transmission soutenue d'une personne à l'autre. Nous suivons la situation de près et nous collaborons avec nos partenaires des autres provinces et du fédéral», a-t-il déclaré. 

Qu'est-ce que le H5N1 

Le virus H5N1 est «une forme aviaire de la grippe, qui se transmet généralement à l'être humain par des oiseaux infectés», a expliqué le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. 

Il ne s'agit pas de la grippe saisonnière (H1N1), incluse dans le vaccin. 

Quelque 650 cas de grippe aviaire ont été répertoriés dans 15 pays dans la dernière décennie, dont 60% ont été mortels, a déclaré de son côté un responsable de la Santé de l'Alberta, le Dr James Talbot.

- Avec l'Agence France-Presse 




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer