Chirurgies annulées à l'Hôpital Notre-Dame

Les feux de forêt qui font rage dans la Baie James ont des répercussions jusque... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

Photo: David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les feux de forêt qui font rage dans la Baie James ont des répercussions jusque dans les salles d'opération. La fluctuation dans les niveaux d'électricité a engendré l'arrêt du système de ventilation de l'hôpital Notre-Dame, forçant l'annulation de 65 chirurgies aujourd'hui.

La panne est survenue, hier soir, au même moment que celle qui a paralysé le métro de Montréal durant plus d'une heure.

Les génératrices ont démarré, mais pour une raison inconnue, le système de ventilation n'a pas fonctionné durant trois heures. Vu son âge, l'hôpital Notre-Dame n'a pas un système de ventilation de relève, comme c'est le cas dans les bâtiments plus modernes.

Le taux d'humidité dans l'air au bloc opératoire a alors dépassé la barre des 70%, la température a aussi atteint un taux qui compromet la stérilité.

Pour l'instant, il est difficile de chiffrer les pertes, mais chose certaine, des fournitures médicales devront être jetées, a indiqué la Dre Christiane Arbour, directrice adjointe aux affaires médicales et académiques. « À l'heure actuelle, on parle de plusieurs milliers de dollars », a indiqué la Dre Arbour.

Le matériel médical réutilisable et les locaux sont en processus de stérilisation.

Pour l'instant, les activités devraient reprendre demain. On tentera de reprendre les opérations annulées le plus tôt possible. La Dre Arbour assure qu'aucune chirurgie considérée comme urgente n'a dû être reportée.

L'hôpital Notre-Dame se spécialise dans les chirurgies neurologiques et thoraciques. L'été, huit salles d'opération sur 12 sont utilisées. Sur les 65 chirurgies annulées, 22 étaient des chirurgies mineures en ophtalmologie.

Selon l'agence de la santé, il n'y a pas eu de conséquences graves dans les autres hôpitaux de la métropole.

Ce n'est pas la première fois que l'arrêt d'un système de ventilation nuit aux soins des patients. En juin, les orages intenses ont causé des ravages au bloc opératoire de l'hôpital du Sacré-Coeur où 4 millions de fournitures médicales ont dû être jetées et 80 chirurgies annulées après que les systèmes électriques et de ventilation aient cessé de fonctionner.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer