Québec paiera pour les pompes à insuline

Dispositif coûteux, la pompe à insuline change radicalement... (Photo: archives PC)

Agrandir

Dispositif coûteux, la pompe à insuline change radicalement les activités de la vie quotidienne des diabétiques.

Photo: archives PC

Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, fera une annonce ce matin concernant le traitement du diabète chez les enfants. Selon nos informations, Québec s'engagera à rembourser les pompes à insuline utilisées par les jeunes diabétiques.

En mai dernier, La Presse a relaté l'histoire de Sonia Bergeron, mère d'un petit garçon de 10 ans gravement diabétique. Mme Bergeron devait remplacer la pompe à insuline de son fils. Contrairement à plusieurs provinces canadiennes, le Québec ne rembourse pas le prix des pompes à insuline. Mme Bergeron craignait d'être incapable d'assumer les coûts de l'appareil de son fils, la pompe coûtant à elle seule 7000$, en plus de 300$ de matériel par mois.

Plusieurs enfants gravement diabétiques ne pourraient vivre normalement sans leur pompe à insuline. Cet appareil, qui ressemble à un gros téléavertisseur, est porté en permanence et permet l'injection régulière de doses d'insuline au rythme des besoins de chacun. Sans la pompe, les jeunes diabétiques doivent s'injecter plusieurs fois par jour des doses d'insuline, ce qui complique radicalement leurs activités de la vie quotidienne.

En 2007, une pétition signée par plus de 15 000 personnes a été remise au ministère de la Santé du Québec pour lui demander de payer pour les pompes à insuline. En 2008, un projet-pilote à ce sujet a été mené dans quatre hôpitaux québécois. Ce projet s'est prolongé jusqu'en 2010 et le gouvernement s'est engagé à prendre une décision au sujet du remboursement des traitements au début de 2011. Aujourd'hui, le ministre Bolduc profitera vraisemblablement de son passage à la Fondation pour les enfants diabétiques du Québec pour annoncer l'aide tant attendue.

La directrice générale de la Fondation pour enfants diabétiques, Danielle Brien, estime que la décision du gouvernement de rembourser les pompes à insuline pour les enfants est un véritable «soulagement» pour les familles. «Ça fait près de 10 ans qu'on attend ça. Ces pompes représentent une amélioration de la qualité de vie pour tous les enfants qui souffrent de diabète chronique», dit-elle.

Selon l'organisme Diabète Québec, entre 5 et 10% des 50 000 personnes atteintes de diabète de type 1 ont besoin d'une pompe à insuline. Si Québec payait pour ces appareils, il en coûterait environ 20 millions par année. En Ontario, le programme est déjà implanté et permet à 3000 personnes par année d'utiliser des pompes à insuline gratuitement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer