Que proposent les candidats à la direction du PQ?

Alexandre Cloutier, Pierre Céré, Martine Ouellet et Pierre Karl Péladeau sont... (Photo Erick Labbe, archives Le Soleil)

Agrandir

Alexandre Cloutier, Pierre Céré, Martine Ouellet et Pierre Karl Péladeau sont les candidats en lice pour la direction du Parti québécois. On les voit ici lors d'un débat, le 16 avril, auquel participait Bernard Drainville qui a abandonné la course.

Photo Erick Labbe, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il reste moins de deux semaines à la course à la direction du Parti québécois. Les avoirs de Pierre Karl Péladeau et la mécanique référendaire ont monopolisé les débats jusqu'ici. Mais les candidats ont proposé d'autres idées qui n'ont pas retenu autant d'attention. Tour d'horizon des plateformes.

1. SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX

Pierre Karl Péladeau

> Lancer un vaste examen du système de santé, qu'il juge trop «hospitalo-centrique». Repenser la liste des médicaments qui sont couverts par les assurances publiques ainsi que le panier de services couverts par l'assurance maladie.

Alexandre Cloutier

> Taxer les boissons sucrées. Consacrer la totalité des recettes à la prévention. Doubler le budget alloué aux programmes de prévention en santé.

> Injecter 80 millions supplémentaires dans les services aux enfants vulnérables.

Martine Ouellet

> Renforcer les services de première ligne en intégrant aux CLSC des cliniques d'infirmières spécialisées. Ouvrir des CLSC 24 heures sur 24, sept jours sur sept afin de désengorger les urgences.

> Regrouper des régimes privés d'assurance médicaments avec le régime public afin de créer un seul régime, une économie d'environ 3 milliards.

Pierre Céré

> Mettre sur pied un réseau de cliniques infirmières de quartier pour les petites urgences et le suivi des maladies chroniques. Créer un réseau de petites maisons pour personnes âgées.

> Créer un régime québécois d'assurance-chômage afin d'assurer une meilleure protection aux travailleurs que celle du régime fédéral.

2. ÉDUCATION ET FAMILLE

Pierre Karl Péladeau

> Revaloriser le travail des enseignants en améliorant leur salaire et leurs conditions de travail en tenant compte de la lourdeur et de l'exigence de leur tâche. Ajout de ressources complémentaires, notamment des spécialistes en trouble de l'apprentissage.

> Élaborer une politique d'accompagnement et de soutien des néo-Québécois. Adopter des mesures favorisant l'apprentissage du français avant leur arrivée au Québec, bonifier l'offre de cours de français et renforcer les programmes scolaires et communautaires de francisation.

Alexandre Cloutier

> Investir 500 millions en éducation, notamment pour mettre sur pied une stratégie nationale de lutte contre le décrochage. Création de «bourses de la persévérance» de 1500$ aux étudiants universitaires qui maintiennent une moyenne de B+.

> Introduire des cours d'éducation à la sexualité, à la santé et aux rapports égalitaires dans le cursus scolaire.

Martine Ouellet

> Bonifier le Paiement de soutien aux enfants. Les familles nombreuses pourraient toucher jusqu'à 500$ supplémentaires.

> Investir 50 millions supplémentaires pour augmenter le nombre de spécialistes qui accompagnent les enseignants tels des orthopédagogues et des orthophonistes. Investir 75 millions additionnels pour acheter de l'équipement pour la formation professionnelle.

Pierre Céré

> Créer une «direction autochtone» au sein du ministère de l'Éducation pour permettre la transmission des connaissances et des valeurs des Premières Nations tout en facilitant leur accès aux études supérieures.

> Augmenter le financement universitaire et rétablir un ministère de l'Enseignement supérieur. Engager un processus de consultation afin de mettre le Québec sur la voie de la gratuité scolaire.

3. ENVIRONNEMENT

Pierre Karl Péladeau

> Lancer un plan visant l'indépendance énergétique et la sortie du pétrole d'ici 2050. Relancer la politique d'électrification des transports.

> Création d'un Fonds exceptionnel d'urgence, financé par des entreprises, visant à payer des dommages environnementaux lors de catastrophes.

Alexandre Cloutier

> Investir massivement pour favoriser l'émergence d'une filière industrielle liée au transport électrique. Électrifier progressivement la flotte des organismes publics. Ouvrir des voies réservées et permettre le stationnement gratuit en ville pour les voitures électriques.

> Améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments en modernisant le Code de construction. Tenir compte du coût futur d'énergie d'un bâtiment au moment de lancer un appel d'offres afin de favoriser la construction d'immeubles plus verts.

Martine Ouellet

> Relancer la politique d'électrification des transports. Faire en sorte qu'il y ait 200 000 voitures branchables sur les routes du Québec d'ici 2022 et 1 million d'ici 2030. Électrifier tous les autobus scolaires et municipaux d'ici 2030.

> Investir 65 millions pour rendre les transports collectifs gratuits pour les étudiants universitaires.

Pierre Céré

> Engager une transition énergétique visant à mettre fin à la dépendance au pétrole d'ici 2050. Électrifier les transports et promouvoir les transports collectifs actifs.

> Favoriser des mesures d'efficacité énergétique, entre autres par un grand chantier de rénovation énergétique des bâtiments.

4. ÉNERGIE

Pierre Karl Péladeau

> Ouvert au pipeline Énergie Est et à l'extraction du pétrole de schiste à l'île d'Anticosti, à condition que ces projets passent le test de l'acceptabilité sociale.

Alexandre Cloutier

> Opposé à Énergie Est. Opposé à l'extraction du pétrole de schiste à l'île d'Anticosti. Favorable à l'extraction de pétrole conventionnel en Gaspésie.

Martine Ouellet

> Opposée à Énergie Est. Veut stopper l'exploration pétrolière dans l'île d'Anticosti le temps de tenir une étude du BAPE. Favorable à l'extraction du pétrole conventionnel en Gaspésie à condition que le BAPE y donne son aval.

Pierre Céré

> Opposé à l'extraction du pétrole de schiste dans l'île d'Anticosti. Ouvert à l'extraction du pétrole conventionnel à condition qu'on travaille de concert avec les communautés locales.

> Opposé à Énergie Est.

5. INDÉPENDANCE ET RÉFÉRENDUM

Pierre Karl Péladeau

> Créer un institut de recherche scientifique visant à démontrer les avantages de l'indépendance. Diriger les ressources financières et humaines du PQ à la promotion de l'indépendance.

> Élaborer avant les élections de 2018 une Constitution québécoise. Entamer un dialogue afin de rapprocher le PQ des autres partis indépendantistes.

Alexandre Cloutier

> Tenir un référendum sur l'indépendance si 1 million de personnes signent un registre pour en réclamer un.

> Rassembler immédiatement les souverainistes de tous les partis politiques pour définir les contours d'un éventuel Québec indépendant. Rédiger un projet de Constitution du Québec si le PQ est élu en 2018.

Martine Ouellet

> Lancer dès un premier mandat péquiste des négociations avec Ottawa pour tenir un référendum sur l'indépendance, avec pour modèle l'entente entre Londres et Édimbourg sur la consultation en Écosse.

> Élaborer une constitution de transition dès l'élection d'un gouvernement du PQ et préparer le rapatriement des programmes fédéraux comme l'assurance-emploi, le régime de pensions et la diplomatie.

Pierre Céré

> Négocier avec Ottawa un nouveau partage des pouvoirs dès l'élection d'un gouvernement péquiste. Si les pourparlers échouent ou si le fédéral refuse de négocier, tenir un référendum sur l'indépendance.

> Créer une déclaration de revenus unique, administrée par Québec. La province prélèvera seule les taxes et impôts, et enverra sa part à Ottawa.

6. LAÏCITÉ ET ACCOMMODEMENTS RELIGIEUX

Pierre Karl Péladeau

> Interdire le port des signes religieux aux employés de l'État en position d'autorité (juges, policiers, etc.), comme le recommandait le rapport Bouchard-Taylor. Il va plus loin en ajoutant les enseignants à cette catégorie de fonctionnaires. Il pourrait appuyer l'inclusion des éducatrices en garderie à cette catégorie, mais il souhaite d'abord la tenue d'une consultation.

Alexandre Cloutier

> Interdire le port des signes religieux aux employés de l'État en position d'autorité (juges, policiers, etc.), comme le recommandait le rapport Bouchard-Taylor. Il va plus loin que le rapport en ajoutant les enseignants à cette catégorie de fonctionnaires.

Martine Ouellet

> Abandonner l'idée d'adopter une «charte de la laïcité» ou une «charte des valeurs». Modifier la Charte des droits et libertés de la personne afin de donner la priorité à l'égalité des hommes et des femmes sur la liberté religieuse.

Pierre Céré

> Mettre fin à la «vision identitaire, ethnique et passéiste» incarnée par la Charte des valeurs. Baliser l'intrusion du religieux dans l'espace public et renforcer le caractère laïc des institutions avec, comme modèle, les recommandations de Bouchard-Taylor. Obtenir l'appui de la majorité des députés de l'Assemblée nationale à cette démarche. Renforcer les structures d'accueil des immigrants.

7. VIE DÉMOCRATIQUE

Pierre Karl Péladeau

> Favoriser la parité hommes-femmes dans un éventuel conseil des ministres du PQ, mais sans imposer un quota fixe.

> Imposer des amendes élevées aux entreprises qui s'immiscent dans le débat sur l'indépendance, comme la Sun Life l'a fait en déménageant son siège social à Toronto sous le gouvernement de René Lévesque.

Alexandre Cloutier

> Bonifier de 15% de l'allocation versée par le Directeur général des élections aux partis politiques qui feront élire un minimum de 40% de femmes à l'Assemblée nationale. Former un conseil des ministres paritaire.

> Adopter un mode de scrutin proportionnel mixte.

Martine Ouellet

> Ajouter un bulletin d'information régionale à Télé-Québec. Créer Télé-Québec Information, un réseau d'information régionale en continu.

> Adopter un mode de scrutin proportionnel.

Pierre Céré

> Réformer le mode de scrutin. Obliger tous les députés à tenir une assemblée citoyenne avant chaque session parlementaire afin de mieux canaliser les aspirations de leurs commettants.

> Réviser des seuils d'admissibilité à l'aide juridique pour que les personnes à plus faible revenu puissent être couvertes. Améliorer l'efficacité générale du système de la justice.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer