Place des femmes au gouvernement: le CSF rappelle Couillard à l'ordre

La présidente du Conseil du statut de la... (PHOTO D'ARCHIVES)

Agrandir

La présidente du Conseil du statut de la femme, Julie Miville-Dechêne.

PHOTO D'ARCHIVES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Québec

Le Conseil du statut de la femme (CSF) accuse le premier ministre Philippe Couillard d'avoir manqué à son engagement de réserver 40 % des postes de son conseil des ministres à des femmes.

La présidente du CSF, Julie Miville-Dechêne, a écrit récemment une lettre à M. Couillard pour lui souligner que cette proportion est plutôt de 32 %.

Dans sa lettre rendue publique mardi, Mme Miville-Dechêne constate également que la totalité des ministères à vocation économique sont gérés par des hommes.

La présidente du CSF déplore que seulement 9 % du budget du gouvernement québécois soit confié à des femmes.

Selon Mme Miville-Dechêne, «il y a longtemps que les femmes ont détenu si peu d'influence au sein d'un gouvernement québécois».

Le gouvernement de M. Couillard compte 8 femmes ministres sur 25.

Le prédécesseur libéral de M. Couillard, Jean Charest, avait fait sa marque à ce chapitre en instaurant la parité au conseil des ministres en 2007. L'écart s'était toutefois creusé et, en 2012, son gouvernement comptait 10 femmes ministres pour 15 hommes.

M. Miville-Dechêne a écrit sa lettre, datée du 16 avril, à l'occasion du 75e anniversaire du droit de vote des femmes, qui sera célébré le 25 avril.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer