Une sénatrice veut connaître la source des fuites du rapport du VG

Anne Cools... (PHOTO AARON HARRIS, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Anne Cools

PHOTO AARON HARRIS, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Ottawa

Une sénatrice indépendante de l'Ontario aimerait que la chambre haute demande aux journalistes d'identifier les sources qui leur ont permis de dévoiler certains détails du récent rapport du vérificateur général sur les dépenses des sénateurs.

Anne Cools estime que le Sénat devrait «délicatement» demander aux journalistes d'expliquer comment ils ont pu dévoiler des éléments du rapport quelques jours avant son dépôt au Parlement.

Mme Cools a émis ce souhait mardi lors d'une séance du comité sénatorial qui examine comment certains détails du rapport de Michael Ferguson ont été dévoilés à des journalistes - notamment de La Presse Canadienne - avant même que les sénateurs en aient pris connaissance.

Le comité sénatorial permanent du Règlement, de la procédure et des droits du Parlement aimerait savoir qui exactement a reçu des copies du rapport, combien de copies ont circulé sous le manteau, et qui a eu accès physiquement au document avant qu'il ne soit officiellement déposé au Sénat.

Dans ce rapport, le vérificateur général conclut que certains sénateurs considèrent qu'ils n'ont pas vraiment l'obligation de rendre des comptes aux contribuables sur leurs dépenses. M. Ferguson identifie aussi deux sénateurs et sept ex-sénateurs dont le dossier de dépenses a été transmis à la Gendarmerie royale du Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer