Colombie-Britannique: la fumée des feux de forêt dans le ciel albertain mercredi

Le pire corridor de fumée provenant des feux... (Archives La Presse canadienne, Darryl Dyck)

Agrandir

Le pire corridor de fumée provenant des feux de forêt en Colombie-Britannique devrait se situer entre les régions d'Edmonton, de Hinton et de Red Deer.

Archives La Presse canadienne, Darryl Dyck

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Environnement Canada estime que la fumée générée par les incendies de forêt en Colombie-Britannique migrera vers l'Alberta, mercredi, abaissant considérablement les niveaux de qualité de l'air.

L'agence signale que si un front froid a évacué une bonne partie de la fumée en Alberta, elle traversera à nouveau les Rocheuses durant la nuit, transportée par le vent.

Environnement Canada a émis une alerte, mardi, quant aux risques élevés que présentera la qualité de l'air en Alberta. Les particules fines présentes dans la fumée posent un danger pour la santé, plus particulièrement celle des enfants, des personnes âgées et des gens souffrant de maladies cardiaque ou pulmonaire.

Une mauvaise qualité de l'air peut causer une toux inhabituelle, l'irritation de la gorge, des maux de tête et de l'essoufflement, a-t-on précisé.

Le pire corridor de fumée devrait se situer entre les régions d'Edmonton, de Hinton et de Red Deer.

Environnement Canada déconseille le port d'un masque, recommandant plutôt aux résidants des régions touchées de rester à l'intérieur, idéalement dans un bâtiment doté d'un climatiseur pour rafraîchir et filtrer l'air.

Aide des maritimes

Des pompiers des provinces de l'Atlantique se sont envolés mardi matin pour la Colombie-Britannique afin d'aller prêter main-forte à leurs confrères.

Des spécialistes de lutte aux incendies de forêt de Terre-Neuve-et-Labrador, de l'Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse ont pris l'avion ensemble à Halifax. Ils se rendront dans les régions de Kamloops, à environ 350 kilomètres au nord-est de Vancouver, et de Prince George, à 600 kilomètres au nord de Kamloops.

Les autorités de la Nouvelle-Écosse précisent qu'une de ses équipes d'élite sera assignée à la création d'une barrière devant servir à empêcher les flammes de prendre de l'expansion.

Pour sa part, le Nouveau-Brunswick envoie une équipe constituée de 20 pompiers et d'un garde forestier qui rejoindra dans la région de Kamloops un contingent de 20 pompiers néo-brunswickois délégué il y a une semaine. Ces derniers ont pris la relève de pompiers locaux épuisés par leur travail.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer