Fort McMurray: Ottawa remplace les documents des sinistrés sans frais

Un quartier dévasté de Fort McMurray photographié en... (PHOTO Robyn Beck, archives AFP)

Agrandir

Un quartier dévasté de Fort McMurray photographié en avril dernier.

PHOTO Robyn Beck, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
FORT MCMURRAY, Alberta

Le gouvernement canadien a renoncé à près de 130 000 $ en recettes en accordant aux sinistrés de Fort McMurray de nouveaux documents de citoyenneté et d'immigration sans frais.

Les incendies de forêt de mai 2016 avaient déplacé quelque 80 0000 personnes dans le nord de l'Alberta, tandis que les flammes ont ravagé un bâtiment sur dix à Fort McMurray.

Le site web du gouvernement indiquait cette semaine que 626 passeports ont été remplacés parce qu'ils avaient été perdus, endommagés ou carrément détruits dans le cadre de cette catastrophe naturelle, la plus coûteuse de l'histoire du Canada.

En outre, 48 cartes de résidence permanente et 32 certificats de citoyenneté ont été à nouveau délivrés, sans frais et de manière prioritaire.

Ottawa avait adopté des mesures similaires en 2013, dans la foulée des inondations dans le sud de l'Alberta et de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, au Québec.

«Ces deux catastrophes ont causé des évacuations et des déplacements massifs au cours desquels les personnes ont souvent dû fuir sans leurs documents d'identité essentiels pour éviter de s'exposer à davantage de risques», rappelle-t-on.

L'avis publié plus tôt cette semaine précise que toute victime des incendies de Fort McMurray ayant demandé le remplacement d'un passeport entre le 3 mai et le 6 septembre 2016, documentation à l'appui, n'a pas été facturée.

Pour les cartes de résidence permanente et les certificats de citoyenneté, la date butoir était le 3 août 2016.

«À l'époque, on a jugé qu'il était dans l'intérêt public d'aider à assurer un retour rapide à la normale pour les personnes dont la vie a été bouleversée par ces incendies, dont plusieurs ont vécu en situation de crise pendant de longues périodes», a-t-on précisé.

«Elles ont subi une perte de revenus, ont perdu leur emploi, ont dû faire des dépenses imprévues ou assumer des frais en attendant d'être indemnisées par l'assureur ou d'obtenir l'aide de la province. Les frais de remplacement pour les documents susmentionnés auraient imposé un fardeau additionnel.»

Les passeports valides pour cinq ans coûtent 120 $, contre 160 $ pour dix ans. Ceux pour enfants se chiffrent à 57 $. À ce montant s'ajoutent habituellement des frais de 45 $ en cas de passeport perdu ou volé.

Les cartes de résident permanent coûtent pour leur part 50 $ et des certificats de citoyenneté, 75 $.

Les frais additionnels pour le traitement rapide des dossiers ont également été annulés.

En somme, le gouvernement estime avoir cédé 129 340 $.

«De telles mesures permettent d'apporter un certain répit aux personnes touchées en ce qu'elles n'ont pas à payer pour le remplacement de documents perdus, endommagés, détruits ou rendus inaccessibles en raison d'événements hors de leur contrôle.»

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada n'a toujours pas annoncé s'il adoptera la même démarche pour les sinistrés des incendies de forêt qui font toujours rage en Colombie-Britannique. Le ministère dit «surveiller la situation de près».




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer