Fortes pluies: des rivières et un lac sous surveillance

Le statut des rivières Châteauguay et L'Acadie est passé... (Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Le statut des rivières Châteauguay et L'Acadie est passé de «normal» à «surveillance» sur le site internet de la Sécurité publique. Sur cette photo, la rivière L'Acadie qui se fait menaçante.

Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La rivière Châteauguay pourrait bien sortir de son lit à Huntingdon, en Montérégie. Le débit de la rivière s'est accru de façon significative au cours des derniers jours et se rapproche du seuil d'inondation mineure.

Mercredi, en fin de soirée, le statut de la rivière Châteauguay était toujours « en surveillance » sur le site internet du ministère de la Sécurité publique du Québec. Son débit était aussi à la hausse.

Une trentaine de millimètres de pluie sont tombés depuis mardi matin dans le bassin de la rivière Châteauguay. Après une accalmie mercredi, une autre trentaine de millimètres sont attendus à partir d'aujourd'hui.

« Nous sommes très près de voir la rivière déborder, mais j'ai l'impression que ça va aller à [aujourd'hui ou demain], a expliqué Johanne Hébert, directrice générale de Huntington. Nous surveillons la situation de près, nous avons aussi des équipes qui surveillent la rivière même la nuit. »

Mme Hébert se réjouit cependant qu'il n'y ait pas d'embâcles sur la Châteauguay cette année, ce qui réduit de façon importante les risques de dommages. Elle prévoit néanmoins qu'il pourrait y avoir quelques résidences dont le sous-sol serait inondé.

La fonte des neiges et les fortes pluies des dernières semaines ont provoqué une saturation des sols qui n'ont pas complètement dégelé à ce stade-ci de l'année.

LE LAC DES DEUX-MONTAGNES

Toujours dans la région métropolitaine, le lac des Deux-Montagnes, à l'ouest de l'île de Montréal, était également sous « surveillance » mercredi soir, alors que son niveau n'avait cessé d'augmenter pendant la soirée.

Un peu plus à l'est, la rivière L'Acadie préoccupait aussi les autorités publiques mercredi. Néanmoins, l'état de la rivière était redevenu « normal » en fin de soirée.

Selon Jean-Sébastien Forest, directeur de la Sécurité civile pour les régions de l'Estrie et de la Montérégie, ces deux rivières réagissent très vite au moindre changement de leur débit, contrairement à d'autres cours d'eau, comme le Richelieu, par exemple.

Le niveau actuel des principaux cours d'eau surveillés par les autorités est plus bas que la moyenne observée habituellement à cette période-ci de l'année. M. Forest s'attend à ce que le niveau de certaines rivières augmente avec les précipitations prévues d'ici le week-end, mais signale du même souffle que les prévisions de pluie ont été revues à la baisse pour les prochains jours.

Selon Marie-Ève Giguère, météorologue à Environnement Canada, les précipitations devraient reprendre aujourd'hui vers midi. « On prévoit une trentaine de millimètres dans la grande région de Montréal et en Montérégie et ça devrait tomber assez fort jusque vers minuit. Ça devrait s'améliorer de façon graduelle pendant la journée de vendredi. »

Au nord de Montréal et dans Lanaudière, une quarantaine de millimètres de pluie sont attendus.

Du côté de la rivière Richelieu, la situation est jugée normale par le ministère de la Sécurité publique. Rappelons qu'en 2011, de fortes inondations avaient provoqué plusieurs évacuations le long de la rivière entre le lac Champlain et Beloeil. L'armée était même intervenue dans certains secteurs.

- Avec Louis-Samuel Perron, La Presse




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer