La majorité des Québécois dit non à plus de migrants, selon un sondage

Trois répondants sur quatre réclament que la surveillance... (La Presse)

Agrandir

Trois répondants sur quatre réclament que la surveillance aux frontières soit raffermie afin d'empêcher l'arrivée d'immigrants illégaux. Sur la photo, une jeune femme possédant un passeport de l'Érythrée arrive au Canada en traversant la frontière illégalement, fin février. Mises en état d'arrestation, la mère et sa petite étaient heureuses de leur arrivée au pays via Hemmingford.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Une majorité de Québécois est défavorable à l'idée d'accueillir davantage d'immigrants au Canada à la suite des mesures anti-immigration du président américain Donald Trump.

Un sondage SOM publié mercredi par Cogeco Nouvelles précise que 55 % des répondants croient que le Canada ne devrait pas accueillir davantage d'immigrants à la suite des mesures anti-immigration du président américain.

En revanche, 36 % des gens approuvent l'idée d'en accueillir davantage, alors que 9 % se disent indécis.

Les catégories de personnes qui sont les plus favorables à l'idée d'accueillir davantage d'immigrants à la suite des mesures adoptées par l'administration Trump sont les 18-24 ans, dans une proportion de 55 %, ceux qui ont une langue maternelle autre que le français, dans une proportion de 49 %, et ceux qui ont une scolarité de niveau universitaire, dans une proportion de 49 %.

De même, 75 % des personnes interrogées se disent d'accord avec l'idée de resserrer la surveillance aux frontières pour empêcher l'arrivée d'immigrants illégaux.

Les personnes ayant le français comme langue maternelle sont encore plus nombreuses à le penser, soit 79 %.

Seulement 19 % s'opposent à l'idée.

De plus, moins du tiers des Québécois interrogés jugent que le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, gère correctement le dossier de l'arrivée au pays des immigrants illégaux, soit 29 % d'entre eux.

À l'opposé, ils sont 42 % à estimer qu'il ne gère pas correctement l'arrivée d'immigrants illégaux au Canada, alors que 29 % affirment ne pas le savoir ou ont refusé de répondre à la question.

Les catégories de personnes qui sont les plus nombreuses à trouver que le premier ministre Trudeau gère correctement ce dossier sont les 18-24 ans, dans une proportion de 46 %, et celles qui ont une autre langue maternelle que le français, dans une proportion de 39 %.

Le sondage indique aussi que les Québécois interrogés sont partagés à propos du statut de Montréal comme ville sanctuaire pour recevoir les sans-papiers.

Ce sont ainsi 36 % d'entre eux qui sont en faveur du concept de Montréal ville sanctuaire, 41 % qui sont contre et 23 % qui n'ont pas voulu répondre ou n'avaient pas d'opinion à ce sujet.

Le sondage SOM a été mené du 24 au 27 février auprès de 1010 adultes québécois, anglophones et francophones, par internet. Il comporte une marge d'erreur de 3,4 % 19 fois sur 20.

***

Voici la question qui a été posée:

Doit-on accueillir davantage d'immigrants au Canada à la suite des mesures anti-immigration du président Trump?

  • Oui : 36 %
  • Non : 55 %
  • Ne sait pas, ne répond pas : 9 %




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer