Zunera Ishaq prête serment en niqab

Zunera Ishaq au moment de prêter serment, cet... (PHOTO RADIO-CANADA, TIRÉE DE TWITTER)

Agrandir

Zunera Ishaq au moment de prêter serment, cet après-midi.

PHOTO RADIO-CANADA, TIRÉE DE TWITTER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La femme au centre de la controverse sur la prestation de serment à visage couvert est devenue citoyenne canadienne, vendredi, sans retirer son niqab pendant la cérémonie de citoyenneté.

Zunera Ishaq a prêté serment dans un bureau d'une juge de la citoyenneté en après-midi à Mississauga, a rapporté la CBC, qualifiant l'évènement d'«émotionnel».

Des photographies diffusées par le réseau télévisé montrent la femme la tête couverte d'un niqab fleuri et tenant un drapeau canadien entre les mains.

«J'espère que tous ensemble nous pourrons faire du Canada, notre Canada, un pays où l'on peut vivre dans la joie et un climat sain», a-t-elle affirmé juste après sa prestation de serment, en entrevue à la CBC.

«Une partie de la communauté n'est pas confortable [avec la prestation de serment à visage couvert], mais c'est simplement parce que ces gens ont tant d'incompréhensions envers le niqab».

Plus tôt cette semaine, les tribunaux avaient rejeté la demande de sursis du gouvernement fédéral et donné leur feu vert à la cérémonie de citoyenneté de Mme Ishaq.

Son combat contre Ottawa afin de pouvoir devenir Canadienne le visage couvert a occupé un large pan de la campagne électorale depuis trois semaines. Selon plusieurs sondeurs, ce sujet a plombé les troupes de Thomas Mulcair au Québec : le chef néodémocrate, tout comme Justin Trudeau, a refusé de prendre position contre la prestation de serment à visage couvert.

Stephen Harper et Gilles Duceppe, pour leur part, se sont vivement opposés au port du niqab pendant le serment de citoyenneté.

«Un gouvernement conservateur, dans les 100 premiers jours d'un mandat, déposerait une loi pour interdire la prestation de serment à visage couvert, a réitéré hier la porte-parole conservatrice Catherine Loubier. Nous pensons que une majorité des Canadiens est d'accord avec nous. C'est une question de gros bon sens.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer