La tumeur de Rob Ford n'a pas rétréci

Rob Ford, qui est maire de Toronto jusqu'au... (Photo Darren Calabrese, La Presse Canadienne)

Agrandir

Rob Ford, qui est maire de Toronto jusqu'au 2 décembre, est traité pour une tumeur à l'abdomen.

Photo Darren Calabrese, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
TORONTO

La tumeur à l'abdomen qui afflige le maire sortant de Toronto, Rob Ford, n'a pas rétréci malgré deux séances de traitements de chimiothérapie.

En entrevue au journal Toronto Sun, le maire Ford a confirmé qu'il devrait subir une troisième ronde de traitements à partir de lundi. De plus, il combat une pneumonie et est soumis à une forte dose d'antibiotiques.

Les médecins du maire Ford ont découvert en septembre qu'il souffrait d'une forme rare et agressive de cancer à l'abdomen. Ils disaient alors espérer que la chimiothérapie parvienne à réduire la taille de la tumeur afin que le patient puisse ensuite être opéré.

M. Ford a précisé que la taille de sa tumeur n'avait pas diminué, mais pas augmenté non plus.

Rob Ford demeurera maire de Toronto jusqu'au 2 décembre, la date où John Tory prendra la relève. Ce dernier a été élu lundi dernier lors des élections municipales, qui ont permis à Rob Ford d'être pour sa part élu comme conseiller municipal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer