Des passagers d'un vol Vancouver-Edmonton possiblement exposés à la rougeole

Le virus de la rougeole montré au microscope électronique.... (Photo Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le virus de la rougeole montré au microscope électronique.

Photo Archives La Presse Canadienne

Rob Drinkwater
La Presse Canadienne

Les passagers qui sont arrivés à Edmonton sur un vol en provenance de Vancouver le 9 avril ont peut-être été exposés à la rougeole, préviennent les autorités.

Les services de la santé de l'Alberta ont publié un communiqué de presse samedi, détaillant que les passagers et membres de l'équipage du vol 248 d'Air Canada, qui a décollé à Vancouver à 20h30 pour atterrir à 21h35 à Edmonton, ont pu être exposés.

Les services ajoutent que quiconque était à l'aéroport international d'Edmonton entre le moment de l'atterrissage et 2 h du matin le lendemain pourraient aussi être à risque d'avoir contracté la maladie.

La docteure Marcia Johnson, une agente de la santé dans la région d'Edmonton, a précisé que le porteur de la maladie était un enfant qui arrivait à Vancouver en provenance des Philippines.

La rougeole, un virus respiratoire provoquant des rougeurs sur tout le corps, est extrêmement contagieuse et volatile. Quelqu'un qui circule dans le même espace qu'une personne affectée peut la contracter, même jusqu'à deux heures plus tard, a expliqué Mme Johnson.

Comme il faut au virus de dix à 12 jours pour se développer, les passagers commenceraient ces jours-ci à ressentir des symptômes.

Les instances concernées en Colombie-Britannique ont aussi été contactées. À l'aéroport de Vancouver, aucun avertissement semblable n'a été émis. La responsabilité reviendrait aux responsables de la santé provinciale.

La Colombie-Britannique fait présentement face à une éclosion de rougeole, avec au moins 375 cas jusqu'à maintenant. L'Alberta en dénombre 15 depuis le début de 2014. Au Manitoba, deux cas se sont déclarés jeudi, portant le bilan à sept.

Mme Johnson a indiqué que les Philippines, d'où provenait le passager infecté, vivent aussi une éclosion de rougeole.

Les services de la santé de l'Alberta ont précisé que les gens qui n'ont pas déjà eu la rougeole ou reçu deux doses d'un vaccin contre ce virus devraient surveiller leurs symptômes et, s'il y a lieu, rester à la maison et téléphoner aux services de la santé.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer