Le SPVM se prépare à la manif du Collectif opposé à la brutalité policière

Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) se prépare à la... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Pierre Saint-Arnaud
La Presse Canadienne

Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) se prépare à la manifestation annuelle du Collectif opposé à la brutalité policière, samedi.

Cette manifestation a systématiquement dégénéré en affrontements et en méfaits de toutes sortes depuis quelques années.

Le SPVM invite les responsables de la manifestation à communiquer avec lui afin de discuter des mesures à mettre en place pour assurer la sécurité tant des manifestants que des policiers et de la population en général.

Le SPVM n'a pas reçu d'itinéraire pour la manifestation en question, ce qui la rend théoriquement illégale.

Les autorités policières n'ont toutefois aucune intention d'empêcher les manifestants de s'exprimer, pourvu qu'ils demeurent dans la légalité.

D'ailleurs, cette manifestation, qui se tient annuellement depuis 1997, n'a pas toujours donné lieu à des arrestations.

Quelques éditions se sont déroulées dans le calme plat et plusieurs ne se sont terminées que par un très petit nombre d'interpellations d'individus.

Depuis 2009, toutefois, le nombre d'arrestations a été au-delà de 220 sauf en 2010, où il était de 101.

Les autorités policières déplorent que des groupes de casseurs utilisent cet événement pour se livrer à des méfaits, éclipsant le message des manifestants légitimes.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer