Montréal vu par...

George Stroumboulopoulos

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Animateur torontois, installé à Los Angeles... et futur Montréalais ?

George Stroumboulopoulos le dit d'emblée : « Je suis en amour avec Montréal ». Pourquoi ? Il aime l'énergie, les artistes et les restaurants de la métropole. Aussi, c'est dans cette ville qu'il a rencontré sa première amoureuse. Et surtout, parce qu'il est un grand admirateur du Canadien de Montréal.

Dans le Canada anglais, George Stroumboulopoulos est un animateur des plus appréciés. Il a fait ses débuts comme VJ à Much Music avant de prendre la barre du populaire talk-show George Stroumboulopoulos Tonight (originalement The Hour) à la télévision anglaise de Radio-Canada.

C'est à cette émission qu'il a fait sa marque en interviewant les plus grands, dont Hillary Clinton, Al Gore, Brian Mulroney, Salman Rushdie, The Doors, Clint Eastwood et... Miss Piggy ! Il a également reçu plusieurs personnalités originaires du Québec comme Jessica Paré, les soeurs Dufour-Lapointe, Sam Roberts et Rachelle Lefevre.

En plus de son travail à la radio et à la télévision, George Stroumboulopoulos anime régulièrement des conférences et des événements. L'automne dernier, il a animé la soirée organisée par l'organisme Global Citizen au Centre Bell, ainsi qu'une discussion avec des membres du groupe russe Pussy Riot au Théâtre Maisonneuve. Dans les années précédentes, toujours à Montréal, il a animé la conférence d'Oprah Winfrey, quelques événements de C2MTL et une discussion entre Aldo Bensadoun (Aldo), Guy Laliberté (Cirque du Soleil) et Dov Charney (American Apparel).

Reste que la majorité de ses visites dans la métropole québécoise n'ont rien à voir avec le travail. Il y met les pieds pour le plaisir... et pour encourager son équipe de hockey favorite !

« Lorsque tu grandis à Toronto, la chose la plus punk rock que tu peux faire est de tourner le dos aux Maple Leafs. Et il faut aussi dire que j'aime les contradictions ! Le Canadien a toujours accueilli des joueurs européens. En tant que fils d'immigrants, je me sens à ma place dans l'équipe », explique l'ancien animateur de Hockey Night in Canada.

En plus d'encourager son équipe sportive, Stroumboulopoulos aime visiter Montréal pour ses événements culturels. Il ne faut pas s'étonner de le croiser aux Foufounes électriques, surtout le lundi soir.

« Il y a tellement de bons artistes et groupes musicaux montréalais ! Je suis en amour avec Arcade Fire, The Deers et, bien entendu, Godspeed You ! Black Emperor », explique le gagnant de six prix Gemini dans la catégorie du meilleur animateur d'un talk-show.

Il poursuit : « Aucune ville n'est parfaite, mais mes villes préférées sont celles qui embrassent plusieurs voix, particulièrement dans le domaine des arts. Plus une ville donne la parole à des personnes de partout dans le monde, plus elle est intéressante à mes yeux », dit George Stroumboulopoulos.

Celui qui vit en ce moment à Los Angeles pourrait-il imaginer vivre au Québec ?

La journaliste avance : « Vous vous souvenez lorsque des résidants de La Nouvelle-Orléans ont demandé à Brad Pitt s'il pouvait devenir leur maire ? Ils avaient fait des t-shirts, créé le slogan ‟Brad Pitt for Mayor", etc. Si on faisait la même chose pour vous, accepteriez-vous de vous présenter à la course à la mairie ? »

« Je ne suis pas certain que j'aie les aptitudes pour être politicien... Je suis peut-être trop honnête ! », dit-il en riant. « Et il faudrait que j'améliore mon français avant de considérer une position aussi importante. Vous savez d'ailleurs que c'est grâce aux matchs du Canadien à RDS que j'ai fait mon éducation en français. »

Stroumboulopoulos ne ferme donc pas la porte. Peut-être qu'un jour, il pourrait devenir Montréalais.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer