Réal Ménard fait le saut comme prévu avec l'Équipe Denis Coderre

Réal Ménard a dit être très heureux de... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Réal Ménard a dit être très heureux de sa décision en se joignant au parti du maire, car selon lui, Denis « Coderre est en phase avec les Montréalais ».

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard, vient de concrétiser ce qu'il avait annoncé l'année dernière, soit qu'il se joint à l'Équipe Denis Coderre.

À la sortie de la séance hebdomadaire du comité exécutif, mercredi matin, MM. Coderre et Ménard en ont fait l'annonce ensemble. « Il y aura d'autres nouvelles incessamment, mais aujourd'hui, c'est le tour de Réal qui avait déjà émis le souhait pour la prochaine élection », a lancé d'entrée de jeu, le maire de Montréal qui a salué le travail « exceptionnel » de M. Ménard.

« On a un atout supplémentaire », s'est félicité le maire Coderre avant d'ajouter : « L'équipe grossit. On regarde pour d'autres candidatures et il y a beaucoup de gens qui veulent se présenter avec l'Équipe Denis Coderre. »

De son côté, Réal Ménard a dit être très heureux de sa décision, car selon lui, « le maire Coderre est en phase avec les Montréalais ». « Le maire incarne un leadership positif. Il est dans nos communautés. L'administration Coderre est irréprochable sur le plan de l'éthique [...] et il y a des chantiers importants qui ont été ouverts comme la réforme du financement des arrondissements », a expliqué M. Ménard.

Ce dernier a été élu en 2013 sous la bannière de la Coalition Montréal alors dirigée par Marcel Côté, décédé depuis. Son collègue du même parti, Russel Copeman, maire de l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, a fait le saut avec l'Équipe Denis Coderre, l'automne dernier. Le maire du Sud-Ouest, Benoît Dorais, aussi issu de Coalition Montréal, siège comme indépendant depuis décembre dernier.

Coalition Montréal ne compte maintenant que deux élus, Elsie Lefebvre et Marvin Rotrand. Ce dernier, qui agit comme chef intérimaire du parti, a dit prendre acte de la décision de son collègue Ménard. « Nous respectons la décision de M. Ménard, nous le remercions pour sa contribution au sein du parti et lui souhaitons le meilleur pour la suite des choses », a indiqué M. Rotrand par voie de communiqué.

Coalition Montréal doit tenir un congrès en mai ou juin prochain. Les membres devront se prononcer sur la possibilité de ne présenter aucun candidat ou seulement une équipe restreinte aux élections du 5 novembre prochain, a précisé Marvin Rotrand.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer