Montréal confirme l'achat d'un camion blindé

Camion blindé Thunder 1... (Photo tirée de la fiche technique de Cambli.)

Agrandir

Camion blindé Thunder 1

Photo tirée de la fiche technique de Cambli.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Annabelle Blais
La Presse

La Ville de Montréal a confirmé l'achat d'un camion blindé semi-militarisé pour ses policiers, hier.

La Presse avait révélé en avril dernier que la Ville était sur le point de se doter d'une version de démonstration Thunder 1 de l'entreprise Cambli de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Le comité exécutif a indiqué dans un communiqué qu'elle avait obtenu le prix «avantageux» de 364 600 $ (avec taxes) dans un contrat accordé de gré à gré.

En avril, Cambli avait déclaré à La Presse que les prix d'un Thunder pouvaient varier de 280 000 à 600 000 $.

L'entreprise n' a pas souhaité commenté puisque mercredi soir elle n'avait toujours pas été mise au courant de la décision de la Ville.

La Ville de Québec, qui s'est dotée d'un modèle tout neuf en 2012, a déboursé pour sa part 500 000 $ (avec taxes).

Ces véhicules peuvent être utilisés au cours d'une intervention armée à haut risque comme les prises d'otage ou les fusillades, ou encore pour escorter des fourgons de prisonniers.

Les villes de Vancouver et de York ainsi que la Police provinciale de l'Ontario se sont également récemment équipées de Thunder 1 de l'entreprise Cambli.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer