Exclusif

Nouvelle perquisition de l'UPAC à l'Hôtel de Ville de Montréal

Les enquêteurs de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) mettent les bouchées... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les enquêteurs de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) mettent les bouchées doubles dans le cadre d'une enquête sur Montréal, a appris La Presse. Après avoir mené trois perquisitions hier, des policiers sont débarqués une nouvelle fois à l'Hôtel de Ville de Montréal ce matin.

Trois mois presque jour pour jour après avoir mené un raid spectaculaire à l'hôtel de Ville et dans six arrondissements, les policiers ont maintenant changé d'approche.

Selon nos sources, cette perquisition au siège de l'administration municipale a été menée très discrètement ce matin, sans grand déploiement d'agents en uniformes et de véhicules lettrés. Peu de gens s'en sont même rendu compte parmi les fonctionnaires.

Hier, l'UPAC a mené trois perquisitions en lien avec la Ville de Montréal : notamment au bureau de l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, dirigé jusque cet automne par Michael Applebaum, et au bureau d'Union Montréal, l'ancien parti de Gérald Tremblay et Michael Applebaum qui s'est dissous au début du mois

Selon nos informations, la troisième perquisition menée hier l'a été dans les bureaux des services informatiques de la Ville de Montréal, rue Brennan. Tous ces endroits avaient déjà été visités par l'UPAC, dans le cadre d'une enquête sur des allégations d'abus de confiance et de fraude.

-Plus de détails à venir...

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer