Marché Saint-Jacques: un projet de 15 logements

Partager

Sur le même thème

Après une tentative de relance en 2010 qui a échoué, le marché Saint-Jacques, le plus ancien des marchés publics de Montréal, se cherche une nouvelle vocation. Un promoteur souhaite ajouter un étage à l'édifice pour y construire une quinzaine de logements.

Le projet, au coût de 8,2 millions, nécessite un changement au plan d'urbanisme. La hauteur de l'édifice serait portée à 18,4 m. La limite dans le secteur est de 16 m.

Fait peu connu, le marché Saint-Jacques a été vendu pour 5,6 millions en avril dernier à une filiale de Fonds Europa, du promoteur Jean-Pierre Houle. Le propriétaire précédent, Rosdev, du promoteur Michael Rosenberg, l'avait acquis en 2007 de la Ville pour la somme de 2,3 millions. La transaction avait mené à la privatisation complète du marché. Il ne compte plus que cinq commerces.

Le nouveau propriétaire promet lui aussi qu'il redonnera «son lustre d'antan» au marché, ouvert en 1872 et classé «bâtiment significatif» par la Ville. On veut attirer de nouveaux commerces au rez-de-chaussée, et louer des bureaux et des logements à l'étage. Une deuxième phase est prévue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer