Piste cyclable sur le mont Royal: «dangereux et complètement dément»

Vélo Québec a informé la Ville dès le... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Vélo Québec a informé la Ville dès le début de la semaine du caractère dangereux de la piste. Montréal semble prendre les avertissements au sérieux, puisqu'une rencontre aura lieu dès aujourd'hui entre la responsable des transports au comité exécutif, Manon Barbe, et Vélo Québec.

Photo: André Pichette, La Presse

Parce qu'une nouvelle piste cyclable sur le mont Royal est «démente» et «dangereuse», Vélo-Québec demande que la Ville procède à son démantèlement le plus tôt possible.

Le groupe de promotion du vélo est davantage connu pour son militantisme en faveur des pistes cyclables. Mais dans ce cas bien précis, sa présidente, Suzanne Lareau, estime que la piste du chemin Remembrance est si mal conçue qu'elle met en danger la sécurité des cyclistes.

Selon Vélo Québec, la piste inaugurée au début du mois de septembre ne sépare pas assez les vélos des voitures, dans une section particulièrement abrupte.

«À cet endroit de la montagne, il y a une pente de 8%, note-t-elle. On y a mis une piste cyclable bidirectionnelle sans séparation physique entre les cyclistes et les voitures. Pas besoin de faire un dessin pour comprendre que c'est dangereux. C'est complètement dément.»

«Nous demandons le démantèlement de la piste, dit-elle. Ce n'est pas très compliqué, puisqu'il ne s'agit que de lignes peintes au sol. Ultimement, on aimerait qu'elle soit réaménagée de façon sécuritaire. Mais avant tout, cette piste doit être enlevée avant que quelqu'un ne se blesse sérieusement.»

Vélo Québec a informé la Ville dès le début de la semaine du caractère dangereux de la piste. Montréal semble prendre les avertissements au sérieux, puisqu'une rencontre aura lieu dès aujourd'hui entre la responsable des transports au comité exécutif, Manon Barbe, et Vélo Québec, a appris La Presse.

«Nous sommes ouverts à apporter des modifications si nécessaire», explique Bernard Larin, porte-parole du comité exécutif.

Pris en sandwich

La piste cyclable a été mise en place sur le chemin Remembrance dans le cadre d'un réaménagement de la route qui relie le chemin de la Côte-des-Neiges à la voie Camillien-Houde. Remembrance est passé de quatre à deux voies dans le but de réduire la présence automobile sur le mont Royal.

Les cyclistes qui empruntent la piste cyclable vers la voie Camillien-Houde sont donc pris en sandwich entre les cyclistes qui descendent sur leur gauche et les voitures qui descendent sur leur droite. «À un moment donné, un cycliste va se prendre une voiture ou un vélo en plein front et ce ne sera pas drôle», note la présidente de Vélo Québec.

«C'est une très bonne idée de réduire la place de la voiture sur le mont Royal, dit-elle. Avant, plusieurs automobilistes se comportaient sur Remembrance comme sur une autoroute. Mais il y a la manière, et ça, c'est une piste dangereuse.»

Vélo Québec déplore par ailleurs que la piste n'ait pas été conçue par la Direction des transports actifs de la Ville de Montréal. «C'est le Service des parcs qui l'a conçue, explique Suzanne Lareau. C'est aberrant qu'en 2010, avec toute l'expertise qui se trouve à la Ville, on se retrouve avec une piste si mal conçue. Ça me désespère!»

Au moment de mettre sous presse, personne à la Ville de Montréal n'était en mesure de confirmer quel service avait conçu la piste cyclable du chemin Remembrance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer