Une journée dans le métro... sans pantalon !

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Des usagers du métro.... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Des usagers du métro.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Catherine Handfield
La Presse

Samedi après-midi. Vous entrez dans un wagon du métro de Montréal. La scène qui s'offre à votre regard vous laisse ébahi?: les passagers ne portent pas de pantalon. Inutile d'appeler la police. Vous êtes simplement au milieu d'une mobilisation éclair.

Montréal accueillera aujourd'hui son premier trajet de métro «?No Pants?!?», un rassemblement ludique dont la première a eu lieu à New York en 2002.

Depuis, l'idée a fait son chemin. Quelque 900 participants se sont dévêtus dans le métro de New York l'an dernier. Aujourd'hui, des mobilisations auront lieu dans 22 villes, dont Vienne, Amsterdam, Lisbonne et Sydney, selon le site internet du groupe new-yorkais Improv Everywhere, instigateur de la chose. Toronto en sera à sa deuxième année.

«?Le métro est un endroit plutôt ennuyeux où les passagers interagissent peu, a dit hier Charlie Todd, fondateur de Improv Everywhere. Le but de la mobilisation est de briser leur routine en leur offrant quelque chose de peu ordinaire à regarder?!?»

15?h, square Saint-Louis

À Montréal, la mobilisation aura lieu si un minimum de 25 personnes répondent à l'appel. Les organisateurs ont fixé le rendez-vous à 15?h au square Saint-Louis, en face de la station de métro Sherbrooke.

D'un même geste, les participants entreront dans plusieurs wagons de la même rame, enlèveront leur pantalon comme si de rien n'était et le mettront dans leur sac. Tous devront porter des sous-vêtements convenables.

«?Si l'on vous questionne, dites aux gens que vous avez oublié votre pantalon et que oui, vous avez un peu froid?», écrivent les organisateurs sur Facebook.

Les participants reproduiront le même scénario au métro Berri. La mission sera terminée à 17?h?30.

«?Pour ceux qui s'inquiètent de l'aspect légal, la Société de transport de Montréal n'exige pas le port du pantalon dans ses règlements?», précisent les organisateurs, qui conseille toutefois aux participants de se rhabiller si un agent de sécurité le leur demande.

D'ailleurs, à New York, en 2006, les policiers avaient fait stopper le train dans lequel se trouvaient les participants. Huit personnes avaient reçu des citations à comparaître pour «?conduite contraire aux bonnes moeurs?».

«?Les accusations ont été retirées par la suite puisqu'il est tout à fait légal de se promener dans le métro de New York sans pantalon?», a tenu à préciser Charlie Todd.

Les organisateurs de la manifestation de Montréal n'ont pas rappelé La Presse, hier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer