Meurtre de Steven Célestin en 2014: un suspect arrêté

Steven Célestin, 23 ans, a été tué en... (PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, ARCHIVES COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Steven Célestin, 23 ans, a été tué en juin 2014 au bar Le Mile End, sur l'avenue du Parc.

PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, ARCHIVES COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Un des deux individus impliqués dans les événements qui ont mené au meurtre d'un jeune homme dans un bar de Montréal en 2014 a été arrêté par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), a appris La Presse.

Wilphix Gourdet-Laverdure lors de son arrivée au centre... (PHOTO SIMON GIROUX, archives LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Wilphix Gourdet-Laverdure lors de son arrivée au centre opérationnel est du SPVM vers 17h30 cet après-midi.

PHOTO SIMON GIROUX, archives LA PRESSE

Wilphix Gourdet-Laverdure, 28 ans, a été appréhendé par les membres du groupe tactique d'intervention du SPVM et les enquêteurs de la division du crime organisé du SPVM vers 17 h, cet après-midi, dans un garage du secteur Pointe-aux-Trembles. Il n'a offert aucune résistance. Le jeune homme a ensuite été transporté au centre opérationnel Est du SPVM, boulevard Langelier, pour interrogatoire.

Gourdet-Laverdure et un autre individu de 27 ans, Moïse Regino Magloire, sont soupçonnés d'avoir été mêlés aux événements qui ont mené à la mort de Steven Célestin, 23 ans, dans le bar Mile End, sur l'avenue du Parc, dans la nuit du 7 juin 2014.

Selon l'acte d'accusation, Gourdet-Laverdure, qui devrait comparaître demain au palais de justice de Montréal, est accusé de possession d'arme à autorisation restreinte, d'avoir utilisé un pistolet Beretta 9mm de façon négligente et d'avoir intentionnellement déchargé une arme sans se soucier de la sécurité d'autrui.

D'après nos informations, il aurait tiré au plafond du bar au moment où Steven Célestin a été tué, et ce serait la raison pour laquelle il n'est pas accusé de meurtre.

En revanche, c'est l'accusation à laquelle fait face son présumé complice qui, au moment d'écrire ces lignes, n'avait pas encore été arrêté par les policiers.

En pleine fête

Le meurtre de Steven Célestin a été commis durant une fête haïtienne à laquelle participaient plus de 200 personnes, dont des individus liés à des gangs de diverses allégeances. Selon nos informations, au cours de la soirée, une altercation serait survenue entre Célestin et son groupe, d'allégeance bleue, et environ six à huit individus liés au gang adverse des Rouges. Durant l'altercation, des coups de feu ont éclaté, et Célestin aurait été atteint mortellement à la tête. Trois clients auraient été touchés et blessés à des degrés différents par les projectiles. Les suspects ont pris la fuite par la porte arrière du bar.

Steven Célestin était le cousin de Jean-Philippe Célestin, un influent chef de gang actuellement détenu. Après le meurtre, les policiers ont craint des représailles et une recrudescence des tensions entre gangs. Leurs craintes étaient vraisemblablement fondées puisque le 8 septembre suivant, Dominique Laverdure, parent de Wilphix Gourdet-Laverdure, a été assassiné lors d'un mariage. Selon nos informations, le jeune homme de 19 ans aurait été au volant de la voiture de Wilphix Laverdure au moment où il a été tué, et la police n'exclut pas que ce soit l'autre qui était visé.

Projet Mégarde

En 2015, l'unité des crimes contre la personne du SPVM, en collaboration avec la division du crime organisé, a lancé une enquête d'envergure baptisée Mégarde pour élucider le meurtre de Steven Célestin. D'importantes ressources et tous les moyens d'enquête, même les plus imaginatifs, ont été utilisés. Des dizaines de témoins ont été interrogés.

En janvier 2016, une vidéo des deux suspects fuyant le bar par la porte arrière a été diffusée. En avril suivant, une frappe policière a été effectuée dans les secteurs Montréal-Nord et Rivière-des-Prairies pour boucler la boucle.

Selon nos informations, le dossier reposait depuis mars 2016 sur le bureau des procureurs de la Couronne, mais ce n'est que dernièrement qu'il a été autorisé, après une sortie publique du père de Steven Célestin et quelques grincements de dents des policiers.

Gourdet-Laverdure n'aurait pas d'antécédents criminels. La police le considère comme étant lié aux gangs de rue d'allégeance rouge.

***

Pour joindre Daniel Renaud, composez 514 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer