Le policier Éric Deslauriers coupable d'homicide involontaire

Le policier Éric Deslauriers a été déclaré coupable... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Le policier Éric Deslauriers a été déclaré coupable de l'homicide involontaire d'un adolescent de 17 ans, aujourd'hui, à Montréal.

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le policier de la Sûreté du Québec Éric Deslauriers, a été déclaré coupable de l'homicide involontaire d'un adolescent de 17 ans, aujourd'hui, à Montréal, au terme de son procès en Cour du Québec. La juge Joëlle Roy n'a pas adhéré la thèse de la légitime défense.

Le drame était survenu le 22 janvier 2014 lors d'une tentative d'interception d'un véhicule volé, dans le stationnement d'une polyvalente de Sainte-Adèle. Le jeune conducteur, David H. Lacour, a été abattu de deux balles, après avoir refusé d'obéir aux ordres du policier qui lui ordonnait de lever les mains.

Selon les témoignages, le jeune aurait envoyé des signaux contradictoires de soumission et de bravade (notamment en faisant vrombir son moteur), avant de peser sur l'accélérateur. Le policier a témoigné à l'effet qu'il avait perçu que le jeune fonçait sur lui, et qu'il n'avait eu d'autre choix que de tirer, car il avait craint pour sa vie.

La Couronne soutenait que M. Deslauriers avait mal évalué la situation, et qu'il n'était pas justifié de tirer. La défense avait pour sa part fait valoir que l'urgence d'agir avait été créée par le conducteur, et que le policier avait dû réagir en l'espace de fractions de seconde.

Le sergent Deslauriers comptait une vingtaine d'années d'expérience au moment des faits. IL avait été arrêté et accusé environ un an après le drame, et était suspendu avec solde depuis.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer